À LA UNE New

YOUNG HARTS – Pink attitude

Des concerts, un excellent EP en guise de présentation et un premier album, « Truth Fades », hautement recommandable : en deux ans d’existence, Young Harts n’a pas chômé et n’est pas prêt de s’arrêter.
Propos recueillis par Olivier Ducruix – Photo : © Justine Séronde

Créé en 2017, Young Harts réunit des ex-membres de différentes formations issues de la scène indé clermontoise aux influences diverses et variées. Une diversité qui se révèle être au final le ciment du quatuor. « Les musiciens qui montent un groupe le font avec des personnes qui leur ressemblent musicalement, ce qui est assez logique », explique Bounce, le guitariste. « Pour Young Harts, je voulais réunir des mecs qui n’avaient pas forcément beaucoup de choses en commun… Et ça a fonctionné ! Sincèrement, pour ce qui est de nos influences, je ne suis pas sûr qu’il y ait un groupe qui nous mette tous d’accord. Tant mieux car nos compos sont ainsi bien plus spontanées ! » Si les intéressés se retrouvent autour de l’énergie (et de la spontanéité) du punk rock, leurs morceaux sont également emprunts d’une mélancolie à fleur de peau chère à Billy Talent, The Methadones, voire Samiam. « On nous parle souvent de ce côté émotionnel dans nos compositions et le nom de Samiam revient régulièrement. C’est drôle, parce que je suis le seul à connaître ce groupe dans Young Harts… J’ai toujours aimé la musique triste et ça se ressent indéniablement dans notre album. Mais il n’y a pas que ça, les mélodies et les paroles de Chris, le chanteur, incitent aussi à la joie et à l’espoir. » Disponible en CD et en K7, le premier disque des Clermontois est sorti également en vinyle habillé d’une belle robe rose, cette version un peu spéciale monopolisant pas moins de 13 labels différents. « Cela nous tenait à cœur de sortir ce format sur des petites structures qui font ça par passion, comme nous. C’est une co-production : chaque label a participé comme il le pouvait, il n’y avait pas de minimum imposé. Cela nous a permis de faire presser 500 exemplaires à la Manufacture de Vinyles basée à Annecy. Les labels les vendent via leur distro et nous, sur nos concerts. Avoir autant de partenaires crée de nombreux contacts, ce qui est bénéfique pour promouvoir le disque, faire connaître le groupe, trouver des concerts. » Et tant pis si « le rock est en perte de vitesse chez les jeunes générations », Young Harts continuera à faire vibrer la corde sensible des punks de tout poil avec une tournée européenne en février 2020 et un nouvel album courant 2021.

Zoom matos

  • Hiwatt Custom 100 (1978)
  • Moutain Cab 2×12’’ (HP Jensen EL70 + WGS Reaper 50)
  • Fender Telecaster Custom Sunburst (1978) et Jazzmaster Shell Pink
  • Xotic RC Booster V2
  • TC Electronic Hall Of Fame
  • Way Huge Red Llama 25th Anniversary
  • Electro-Harmonix Pulsar et Memory Man Stereo
Cliquez sur l’image pour écouter Young Harts

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password