À LA UNE New

WAMPLER PEDALS – Sensations fortes

13 ans après sa création, la marque américaine est devenue un incontournable de la pédale de haute facture, dont une grande partie de la production s’est centrée sur les effets de saturation et les émulations d’ampli.
Propos recueillis par Guillaume Ley

Salir le son est un peu votre passion. Combien de pédales de saturation peut-on trouver dans le catalogue Wampler ?
Brian Wampler (créateur de la marque) : Je crois que
 nous en avons 15, bien que certaines soient des variations d’autres modèles. Par exemple, la Pinnacle Deluxe est une version améliorée de la Pinnacle Standard, avec plus de contrôles et un circuit additionnel de drive indépendant.

Et vos pédales de simulation d’ampli ? En quoi sont-elles différentes de produits comme ceux de Tech 21 ou de JHS, par exemple ?
J’ai une autre approche des pédales « amp in the box ». Plusieurs fabricants reprennent le schéma des amplis et remplacent les lampes par des transistors à effet de champs JFET. Si vous n’effectuez que ce remplacement, le résultat ne sera jamais le même Je ne suis pas un ingénieur à qui il arrive de gratouiller. Je suis d’abord un guitariste, qui a appris l’électronique sur le long terme, comme ça, pour le fun, ce qui m’a permis de me fabriquer mes propres effets. Bien entendu, j’ai fini par en faire un business. Mais ce que je cherche avant tout, c’est non seulement à obtenir le son d’un ampli, mais aussi les sensations qu’il peut procurer, ainsi que ses nuances.

Aujourd’hui, quelles sont vos pédales les plus populaires ?
Cela varie suivant les pays, mais
 en 2016, aux États-Unis, l’Ego Compressor, la Tumnus, les Pinnacle, la Plexidrive, la Velvet Fuzz, et le Faux Tape Echo étaient les pédales qui ont remporté le plus de succès.

Quels sont les prochains objectifs de Wampler Pedals ?

Cela n’a pas changé. J’essaie toujours d’aider les gens à obtenir le meilleur son, quitte à recommander le produit d’une autre marque. Cela ne me pose aucun problème, puisque mon but est d’aider, pas juste de vendre une pédale ou
 un ampli. En fin de compte, nous fournissons aux musiciens la partie de leur équipement qui les aide à être plus créatifs et plus inspirés… et surtout à prendre du plaisir.

Véritable ampli
En novembre 2016, la marque présentait son premier ampli, le Bravado. Le meilleur moyen pour attirer de nouveaux
 clients ? « J’ai bossé sur des amplis à lampes pendant des années, pour mon plaisir personnel. Mais il y avait toujours un truc qui clochait. Ils avaient
 un super son saturé, mais un mauvais son clair, ou l’inverse, voire pire : ils faisaient un super boulot avec une pédale, puis fonctionnaient beaucoup moins bien avec une
 autre. Puisque l’ampli idéal n’existait pas, j’ai décidé de le fabriquer moi-même. Un modèle qui sonne super bien avec une pédale, ou en utilisant sa saturation naturelle. Il devait surtout avoir une excellente boucle d’effet, et conserver un beau son clair, qu’on utilise ou non des effets. On a passé un nombre d’heures incalculable
 sur cet ampli pour le parfaire, en y installant des transformateurs Heyboer, et en utilisant des composants custom qu’on ne retrouve nulle part ailleurs dans l’industrie de l’amplification ».

Cliquez sur l’image pour accéder au site de la marque

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password