breaking news New

TY SEGALL – Hello, Hi – (Drag City/Modulor)

À 35 ans, le toujours très prolifique Californien sort son 14e album (sans compter les projets parallèles et multiples collaborations), et continue de fasciner. Garageries grunge, heavy-rock sabbathien dévastateur : on sait Ty Segall capable de nous souffler avec ses tornades électriques (ou même lorsqu’il publie un disque sans guitare, l’excellent « First Taste », en 2019). Mais c’est peut-être dans ses moments les plus dépouillés que brille son talent brut : c’est le cas ici, renouant avec le folk psychédélique de « Goodbye Bread » (2011) et « Sleeper » (2013). Un vrai sens du songwriting, avec une économie de moyens, tout en guitares acoustiques, arpèges intriqués, mélodies et harmonies (Good Morning, Over), mais sans s’y cantonner (le titre éponyme sort les griffes et la Fuzz de manière un peu incongrue mais pas pour déplaire, Looking At You, superbement développée du début à la fin, Saturday Pt. 2, sublimée par les envolées de saxo de son acolyte Mikal Cronin…). Un Segall à chanter tout l’été.
Flavien Giraud

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Mot de passe oublié ?

Lost Password