breaking news New

TREMØR ÄMA – Onde sismique

Des riffs de guitare épiques chargés en fuzz, des mélodies fortes servies par un mélange de stoner et de rock prog/psyché : le premier album de Tremør Äma devrait logiquement en secouer plus d’un.
Propos recueillis par Olivier Ducruix – Photos : © Debby Dermont

Après s’être formé en 2013 et avoir réalisé un EP quatre ans plus tard, Tremør Äma sort « Beneath », qui abrite sept titres pour un total de 31 minutes. Un premier album… ou presque ? « Long a été le débat à ce sujet : c’est un chapitre du groupe que nous considérons comme représentatif et abouti. Ce n’est pas un simple “fourretout” de nos nouvelles compositions. Vu que notre investissement dans ce disque a été tellement important, nous avons décidé que ce serait notre premier véritable album. » Moins estampillé stoner que son prédécesseur, quelque part entre Tool et Baroness, « Beneath » se nourrit d’autres styles, tout en gardant comme constante un amour sans faille pour la fuzz. « Notre évolution est assumée et réfléchie. Nous avons été marqués par ce qui a été fait jusqu’à présent dans le stoner, le doom ou le sludge, mais nous puisons sans cesse nos influences dans d’autres styles, du heavy metal au post-rock, en passant par le shoegaze. Le seul mot d’ordre est que nous composons avant toute chose selon nos envies. » Si Tremør Äma s’est retroussé les manches pour sortir « Beneath » en totale indépendance, le groupe n’hésite pas à faire appel à d’autres personnes, comme quoi, l’union fait (toujours) la force. « Nous avons autoproduit nos deux projets via notre label DIY Salade Tomate Orion. Chacun d’entre nous s’est investi dans toutes les étapes, de la production du disque au merchandising, en passant par les visuels et le graphisme. Mais nous savons aussi bien nous entourer quand il le faut, comme pour l’enregistrement de la batterie, le mastering, la gravure du vinyle, la pochette de l’album ou encore pour le clip du titre Grey. Réalisé par Jules Gondry (leader de la formation électro/rap punk Julius On The Wave, ndlr), il a nécessité une équipe de 10 personnes. Nous avons également fait appel à notre entourage pour nous épauler dans toutes nos démarches. C’est important pour nous d’avancer à plusieurs. Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin. » La maxime parfaite du DIY ?

Zoom matos

  • PRS SE Custom 22 Semi-Hollow GB
  • Gibson SG Standard
  • Fender Jazz Bass American Deluxe
  • Rickenbacker 4003
  • Roland Jazz Chorus 60
  • Fender Super Sonic 22
  • Orange AD200B MK3
  • Ampeg SVT-410 HLF Classic
Cliquez sur l’image pour écouter Tremør Äma

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Mot de passe oublié ?

Lost Password