À LA UNE New

THE HOST – Une nuit en enfer

Un franc penchant pour les riffs lourds et les guitares incandescentes : les Marseillais de The Host sonnent la charge rock sur « Sound The Charge ».
Propos recueillis par Flavien Giraud – Photo : © Floyd Renton

« À Marseille, c’est compliqué le rock… On n’est pas trop aidé. » Mais The Host a d’autres atouts : « On a gagné un tremplin découvertes en
 2009, c’est là que l’aventure a commencé : on a rencontré notre tourneur et notre sondier, on a pu envisager un album et faire des premières partie comme celle de Johnny Winter par exemple, juste avant qu’il meure. » Et aujourd’hui,
 avoir un tourneur n’est pas anodin : « On est privilégié. Ça nous permet de faire des belles scènes, alors qu’il n’y a pas si longtemps,
 on galérait, on jouait dans des bars, payé à l’arrache – si on était payé… même si c’est toujours le cas ! » Ce qui n’empêche pas de se confronter aux expériences de tournées les plus étranges : « On se souvient d’un concert en Belgique, dans un bar, et on avait l’impression d’être dans ce film avec George Clooney et Quentin Tarantino, Une Nuit En Enfer ! »Led Zeppelin, mais aussi Radiohead, Black Keys et QOTSA se retrouvent dans le soin apporté à la production, à la confection
 des morceaux et à l’empilement des
 couches de guitares. D’ailleurs The Host 
a eu la chance d’enregistrer un morceau dans un studio à Londres, « et depuis 
l’ingé son a enregistré Thurston Moore de Sonic Youth ». Un hôte de choix…

Zoom matos

  • Fender Telecaster modifiée avec micros Gibson
  • Gibson Les Paul Junior
  • Gibson Firebird
  • Ampli Marshall
  • Ampli Fender Super Bassman Silverface
  • Marshall Shred Master
  • EHX LPB-1
  • Boss FRV-1 Reverb
  • Boss Tremolo
Cliquez sur l’image pour écouter The Host

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password