À LA UNE New

TAZIEFF – Sous le volcan

Cinq ans après son premier album, Tazieff revient avec « Is This Natural ? », un nouvel EP aux sonorités résolument pop et new wave. Propos recueillis par Olivier Ducruix – Photo : © Agathe Poupeney

Il aura donc fallu faire preuve de patience pour que Tazieff donne une suite à un premier album, « By The Kingdom », joliment accueilli par la critique. Ces cinq dernières années, l’ancien quatuor, désormais trio, les a passées à redéfinir sa manière de composer et le style vers lequel il voulait se diriger. « Toutes les épreuves possibles qu’un groupe puisse traverser nous sont arrivées en même temps, la dernière étant que notre bassiste a tout plaqué pour partir chercher des émeraudes en Amérique du Sud. Durant cette période, nous avons pris le temps de la réflexion : le line up a changé, les individus aussi, et notre processus de composition et d’enregistrement est assez long. Et voilà comment cinq années passent si vite. » Plutôt que de remplacer leur bassiste, les intéressés ont préféré continuer à trois en redistribuant les cartes pour se concentrer sur l’élaboration des textures et la pertinence des sonorités avec au final un EP qui mélange pop synthétique et new wave des 80’s dans une approche résolument moderne. « Notre état d’esprit est d’être en perpétuelle évolution, notre esthétique actuelle n’est qu’une étape. Nous avons beaucoup travaillé pour singulariser nos sons de guitares et de synthés car nous adorons expérimenter avec les effets. Parfois, l’inspiration vient directement de la matière sonore : en improvisant et en tournant les potards, nous sommes souvent partis assez loin. » Loin, mais pas assez pour éviter l’actuelle crise sanitaire, ce qui n’a pas empêché Tazieff de sortir les cinq titres de « Is This Natural ? ». Un pari fou ? « Cette période est inédite, mais le public, même coincé chez lui, a toujours les oreilles ouvertes. Pourquoi ne pas sortir un disque plutôt que de filmer une énième reprise acoustique pour les réseaux sociaux ? Notre EP est disponible en digital depuis le 1er mai et va sortir en physique en juin accompagné d’un clip. » À défaut de pouvoir défendre ce EP sur scène, le trio va continuer de créer et d’expérimenter dans un domaine qui lui tient à cœur : la vidéo. « L’image est une partie importante de Tazieff et nous avons pour projet d’accompagner chaque titre du EP par un clip. Nous rêvons aussi d’un concert filmé sans public dans un endroit désert, notre « Live At Pompei » en quelque sorte. La situation actuelle s’y prête… Nous avons surtout hâte de collaborer à nouveau avec notre ingé son Leonard Mule du Studio Poisson Barbu, à Paris. Nous avons le matériel pour faire un EP, voire un album. »

Zoom matos

  • Gibson Firebird et ES-335
  • Fender Mustang
  • Fano Alt de Facto GF6
  • Squier Bass VI (customisée)
  • Vox AC30, Fender Princetone
  • EHX Micro Synthetizer
  • Freeze et Micro POG
  • Boss SY-300 et Space Echo
  • Ibanez CSP
  • Dwarfcraft Devices Eau Claire Thunder
  • MI Audio Blue Boy
  • Analog Man SunFace
  • Strymon Big Sky
  • MXR Chorus

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password