La dernière fois que j’ai vu Matt Pike, le guitariste, c’était au Desert Fest à Londres avec High On Fire. J’y avais laissé mes tympans et quelques litres de sueurs….

Lire la suite…