breaking news New

SOURCE AUDIO ULTRAWAVE – Vers la disto et au-delà

Repousser les limites de la saturation au travers d’un travail sur plusieurs bandes, voilà une idée que Source Audio a su exploiter pour livrer un produit hors des sentiers battus, mais qui nécessite une connexion pour en profiter au maximum.

On l’avoue, on a été perturbés par le concept de cet effet qui n’est pas vraiment une saturation, bien que la base principale de travail de cette pédale tourne autour de la distorsion du son. Présentée par la marque comme un processeur multi-bandes, l’Ultrawave est une sorte de multi-effets qui traite le signal pour obtenir des résultats inédits, voire totalement fous. Le principe se résume de la sorte : le son est divisé en 1, 2, 3, 4, 8 ou 10 bandes de fréquences. On peut alors appliquer des effets différents et des dosages variés pour chaque bande. Il est possible, par exemple, de choisir différents types de saturation suivant les fréquences, de gérer différents taux, d’ajouter une égalisation générale, de la compression et même un Tremolo. Tout ça dans une pédale compacte à quatre potards et un mini sélecteur ? Oui, mais non… enfin presque.

Neuro
Car pour profiter des surprenantes possibilités de cet effet, il faut se connecter soit au logiciel Neuro Desktop Editor (PC et Mac) soit à son application (Android et iOS), afin de contrôler tous les paramètres : entre les 44 types de saturations, le Noise Gate, les filtres LFO, les 37 options de séparations de bandes… on a de quoi s’y perdre certes, mais aussi matière à s’amuser pendant des semaines en quêtes de sons alternatifs ou définitifs. L’avantage de la connexion, c’est bien entendu d’avoir accès à moult presets plutôt convaincants qui aident à se faire une idée des possibilités de la machine. Dans ces conditions, difficile de décrire comment sonne cet Ultrawave tant ses possibilités sont étendues. On retiendra le côté numérique du rendu général, mais avec un résultat convaincant en termes de dynamique. Si le son peut vite virer chimique avec des réglages trop poussés (et surtout l’ajout des filtres et modulations), la réactivité de l’ensemble est assez surprenante quand on module sa façon de rentrer dans les cordes et qu’on gère le volume sur la guitare. C’est moderne, aucun doute là-dessus. Mais c’est aussi grisant, car très inspirant, quand on cherche à sortir des sentiers battus. Sons de synthés filtrés, saturations improbables, simple compresseur au besoin… on peut envisager de nombreuses possibilités avec ce traitement multi-bandes qui fait des miracles avec les 7 ou 8 cordes et le jeu en direct sans ampli (en ajoutant au moins une émulation d’enceinte à l’aide d’une autre pédale). Mais sans connexion, point de salut, ce qui fait de l’Ultrawave un outil de studio redoutable plus qu’une pédale pour le live. Un outil typé, assumé, qu’il faudra tester longuement avant de se prononcer définitivement.
Guillaume Ley

Caractéristiques

  • Type : Multi-effets/Saturation
  • Connectique : entrée (1&2), sortie (1&2)
  • Réglages : Drive, Level, Sustain/Bass, Treble/Mid
  • Prix : 295€
  • Distributeur : www.mogarmusic.it

Nouvelle génération
Si l’Ultrawave est une véritable nouveauté, le concept de travail en multi-bandes, notamment sur la saturation, ne date pas d’hier chez Source Audio. En 2009 sortait la Soundblox Multiwave Distortion, suivie l’année suivante par les Soundblox Pro Multiwave et Classic Distortion. Ces effets proposaient déjà de traiter la saturation sur plusieurs bandes distinctes, avec certes beaucoup moins d’options, mais la possibilité de réaliser plus facilement ses réglages à même la pédale et pour les versions pros, des options de sauvegardes (six presets) accessibles sous le pied grâce à trois footswitches. Certaines idées peuvent être sympas à recycler pour le jeu en groupe et la scène. On ne sait jamais.

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Mot de passe oublié ?

Lost Password