À LA UNE New

RUT – Circle Of Service – (Autoproduction)

De Rut, on ne sait pas grand chose, si ce n’est que cette formation originaire de Rochester (New York, U.S.A.) livre ici son second album et qu’elle aime chambouler les styles pour proposer un résultat final tout ce qu’il y a de plus singulier. Un vrai casse-tête pour les puristes du genre, une mine d’or pour les amateurs de contre-pieds sonores. Car si la base de leur musique peut être affiliée sans problème à la mouvance post-hardcore, les intéressés prennent un malin plaisir à brouiller les pistes dès qu’ils en ont l’occasion (imaginez la rencontre improbable entre le Radiohead des débuts et les talentueux furieux de Whores). Du coup, et parfois dans un même morceau, on peut croiser des plans noise, prog, indie rock, voire presque sludge. Un sacré mélange d’influences qui, sur le papier, pourrait faire croire à l’indigestion assurée. Que nenni. « Circle Of Service » bouillonne d’inventivité, tout en restant cohérent, et bouscule l’auditeur titre après titre sans que cela soit gratuit. Ce disque est une véritable pochette-surprise de sons et de mises en place autant qu’un joli pied de nez aux règles préétablies. C’est surtout – et sans conteste – un des albums de l’année.
Olivier Ducruix

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password