À LA UNE New

RUSSIAN CIRCLES – Le Trabendo – 16/03/2017

Avec un dernier album, « Guidance », frôlant la perfection en matière de post-rock instrumental, l’impatience de voir Russian Circles sur scène était grande, une impatience vraisemblablement partagée par le public parisien, le Trabendo affichant complet. La soirée débute avec Dirge, groupe français, dont la musique, pesante et hypnotisante à la fois, est bien loin de laisser insensible les spectateurs. Le quatuor se fend d’un dernier morceau époustouflant, le bien nommé Épicentre, un tremblement de terre sonore durant lequel les riffs des 2 guitares se succèdent, tels des répliques. Une bonne claque pour commencer. La suite de la soirée est par contre moins glorieuse, du moins pour Cloakroom. Poussif dans le jeu, insipide pour ce qui est des parties vocales, on retiendra surtout la touche hipster des 3 intéressés plutôt que le contenu global du set. Un mauvais souvenir très vite oublié quand les vedettes de la soirée débarquent sur scène pour un morceau d’ouverture joué entièrement dans le noir. Le ton est donné. En live, comme d’ailleurs sur ses albums, le trio de Chicago fait preuve d’une incroyable maîtrise pour créer des ambiances diverses et tellement variées, qu’elles soient propices à une certaine rêverie ou carrément chargées de gros riffs pour headbangers avertis. Il faut dire que Mike Sullivan ne ménage pas sa peine pour tisser de véritables toiles sonores, gérant ses (nombreux) effets tel un équilibriste, tout en envoyant des riffs de guitare à tomber par terre. L’ensemble est soutenu par une solide et impressionnante section rythmique. Bon sang, ce son de basse ! Et tant pis pour le côté un brin austère du groupe (pas de micro pour nouer le dialogue avec le public, des éclairages en contre-jour pendant la quasi totalité du set), l’essentiel se trouvait bien au dessus de ces considérations ce soir-là. Russian Circles a offert au public du Trabendo un concert tout autant somptueux que magique.
Olivier Ducruix – Photos : © Olivier Ducruix

Setlist

  1. Asa
  2. Vorel
  3. Deficit
  4. 309
  5. Afrika
  6. Harper Lewis
  7. 1777
  8. Mota
  9. Mlàdek

Rappel

  1. Youngblood

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password