À LA UNE New

ROSEDALE – Wide Awake – (Dixiefrog)

Si le premier album du groupe français ressemblait à un disque de blues sympathique qui évoquait le travail de Beth Hart et Joe Bonamassa, le second passe un véritable cap, avec un contenu globalement beaucoup plus affirmé. Certes, on reste dans l’esprit, mais le son a énormément progressé et les chansons sont toutes intelligemment réalisées. Là où de nombreuses chanteuses tombent dans le piège de la diva blues qui ne peut s’empêcher de hurler à vous briser les tympas, Amandyn Roses maîtrise parfaitement son registre vocal, relevé par l’incroyable jeu de guitare de Charlie Fabert. Bonne pioche !
Guillaume Ley

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password