À LA UNE New

RED HOT CHILI PEPPERS – AccorHotels Arena – 16/10/2016

À 20h, la fosse de l’AccorHotels Arena est déjà copieusement garnie, mais pas encore les gradins qui se rempliront doucement, lumières éteintes, pour accueillir la première partie. A priori, Tenue de Soirée et Kazero ont repris du service et décroché le droit d’ouvrir pour les Red Hot à Paris. Raté. C’est bien La Femme qui est sur scène, une formation bien de chez nous qu’une certaine presse (spécialisée ?) a décrit comme étant le futur du rock français. Une analyse des plus suspectes vu la prestation, certes un peu au dessus de celle de Rock En Seine 2016, aussi affligeante que les programmes télé un samedi soir. C’est dire. Changement de plateau et surtout d’ambiance quand les Red Hot Chili Peppers débarquent sur scène, Chad Smith en tête. Dès le premier morceau, Around The World (après une petite intro pour s’échauffer), la salle parisienne bondée est prise d’une frénésie indescriptible, transformant les spectateurs en véritables pois sauteurs. Accompagné par une paire de musiciens pigistes, le nouvel album « The Getaway » nécessitant des parties additionnelles de claviers, le quatuor se montre à l’aise, en particulier Anthony Kiedis qui chante… juste et ce, presque tout le long du concert (ce qui n’est pas forcément le cas à chaque fois). Si la complicité entre Flea et Josh Klinghoffer, le remplaçant de John Frusciante à la guitare, est indéniable avec pour preuves de nombreuses (et souvent réussies) improvisations en guise d’introductions de certains titres, si Chad Smith assure le spectacle (solo de batterie, chauffeur de salle pour que l’AccorHotels Arena souhaite un vibrant joyeux anniversaire à Flea), l’ensemble manque cependant d’une solide cohésion de groupe et d’un brin de folie. Dommage, car le show proposé par les Red Hot Chili Peppers ce soir-là se montre techniquement à la hauteur du statut du groupe avec un son de façade irréprochable et un impressionnant et novateur système d’éclairage. De multiples abat-jours, tout en longueur montent et descendent, parfois ensemble, parfois en décalé, surplombant le quatuor et les premiers rangs du public. Une belle prouesse technique. Après plus d’1h30 de show durant lequel les RHCP ont judicieusement alterné nouveautés et classiques, les Californiens offrent un dernier rappel au public parisien conclu par un Give It Away musclé et à rallonge, juste après l’excellent Dreams Of A Samurai. Les Red Hot Chili Peppers auront au final rempli pas moins de 3 Bercy. Une belle réussite que l’on ne peut que saluer.
Olivier Ducruix – Photos : © Olivier Ducruix

rhcp_1_accorhotels_2016

Setlist

  1. Intro
  2. Around The World
  3. Otherside
  4. Snow
  5. Dark Necessities
  6. Parallel Universe
  7. Me & My Friends
  8. Feasting On The Flowers
  9. Look Around
  10. Californication
  11. Go Robot
  12. If You Have To Ask
  13. Sick Love
  14. Under The Bridge
  15. By The Way

Rappel

  1. Dreams Of A Samurai
  2. Give It Away

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password