À LA UNE New

RANDALL RGOD – Dans ta face !

La réputation de Randall s’est surtout bâtie sur les sons saturés, majoritairement de type « High Gain », à travers des amplis qui n’avaient même pas besoin de lampes pour balancer du metal (souvenez vous du son de Pantera, il vient en partie de ces monstres). Quand la marque décide de produire un préampli au format pédale, forcément, on est intrigué. La RGOD a été mise au point pour renouer avec l’esprit de la série RG, des amplis à transistors de type FET qui ont contribué à forger le son Randall. Superbe finition, poids conséquent et rassurant, et réglages prévus pour deux canaux, mais avec une égalisation commune. Ici, le Gain 1 va de l’overdrive à la disto méchante, et le Gain 2 propose un son féroce avec une dose de drive encore plus poussée. On retrouve en effet tout ce qui fait le son du RG. Un gros grain super agressif, plutôt droit, et à l’aigu qui peut vite vriller le tympan, mais qui permet de percer facilement dans le mix. Avantage de ce préampli : on peut l’utiliser comme pédale de disto ou préamp de studio, auquel il suffit d’ajouter une émulation d’enceinte pour que ça sonne au top (on a essayé avec le Torpedo, ça marche très bien). Ultra-typé, pas du tout ami avec les sons clean et le blues au crunch rond, mais tellement efficace dans le registre qui décoiffe les hispters et drague les guitares à humbuckers à haut niveau de sortie ! Et ça sonne encore mieux si on place de l’ampli de puissance à lampes derrière. Pour utilisateur averti.
Guillaume Ley

 

Caractéristiques

  • Type : Distorsion
  • Réglages : Gain, Volume, Bass, Mid, Treble, Presence Bass Boost, Mid Boost
  • Prix Public : 272€
  • Distributeur : www.sound-service.eu

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password