À LA UNE New

PRONG – Zero Days – (Steamhammer/SPV)

Depuis quelques années, Tommy Victor, le frontman et créateur de Prong, dégaine des albums pratiquement tous les 12 mois. Une boulimie créatrice qui n’altère en rien l’énergie brute et communicative du trio. C’est clair, net, précis, et sans bavures, avec une production ultra compacte. Les amateurs de pop lunaire trouveront sans doute l’ensemble trop bourrin pour leurs conduits auditifs et les défenseurs de la cause Prong préféreront parler ici de thrash crossover (avec parfois un petit côté Killing Joke pas désagréable du tout) de premier choix fortement chargé en testostérone, une analyse ô combien proche de la réalité. Généreux dans l’effort et honnête dans ce qu’il propose depuis des lustres (1986 pour être exact), Tommy Victor est un guerrier de la route, un passionné et, surtout, une véritable machine à riffs (Force Of Tolerance, Interbeing), capable également d’écrire des titres plus catchy (Blood Out Of Stone, The Whispers), sans que l’on trouve à y redire. Du travail bien fait, une nouvelle fois.
Olivier Ducruix

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password

banner