À LA UNE New

OLD MAN LIZARD – True Misery – (Wasted State Records)

Depuis sa formation en 2011, Old Man Lizard n’a pas réellement dépassé le cercle des passionnés de sludge et de stoner avec une musique certes pointue (comprenez pour les initiés), mais sans pour autant être hermétique. Ce déjà troisième album pourrait fort bien changer la donne et même bousculer certains classements quant aux meilleurs disques de l’année 2018. Si la paire de styles précédemment cités occupe une place de choix dans ce nouvel opus (Snakes!!!, Return To Earth), le trio originaire du Suffolk, un comté de l’Est de l’Angleterre, n’hésite pas à se montrer plus aventureux, voire même expérimental sur certains titres (Cursed Ocean – Relentless Sea, Misery Is Miserable). Le résultat final est loin d’être conventionnel et se révèle diablement personnel dans la forme, quelque part entre la rugosité de Kyuss, le lyrisme sous tension de Baroness et l’originalité déstabilisante de Harvey Milk. Bref, que du bon, avec en plus des riffs de guitare, qu’ils soient en son clair ou débordant de Fuzz, de premier choix. En écoute sur le Bandcamp du groupe, « True Misery » est une belle et intense découverte, aussi surprenante qu’une bonne craft beer (anglaise pour l’occasion) qui dévoilerait ses secrets au fur et à mesure de sa dégustation. Tout simplement magique.
Olivier Ducruix

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password

banner