breaking news New

NUX HORSEMAN – Klon senteur

Quand la marque chinoise Nux se lance à son tour dans la quête du son de Klon Centaur, elle le fait avec un tel sérieux qu’elle marque les esprits à son tour, surtout à un prix aussi dérisoire !

On entend déjà les premiers sarcasmes au fond de la salle : « encore une pédale pas chère qui sonne à la hauteur de son prix » ou « de toute manière, personne ne réussira jamais à reproduire exactement le son d’une vraie Klon Centaur ». Mais combien d’entre nous possèdent une vraie Centaur ou peuvent seulement s’en offrir une (rappelons que 8 000 exemplaires environ ont été produits et qu’ils se vendent aujourd’hui pour plusieurs milliers d’euros sur le marché de l’occasion) ? Or, au tarif auquel est annoncée cette petite Horseman, l’occasion de se frotter à ce type de son, celui du Transparent Overdrive par excellence, se révèle plus que tentante. Qu’en est-il ? Eh bien plutôt pas mal… très bien même. Car cette Nux, avec son boîtier doré classique propose non pas un mais deux sons (via les modes Gold et Silver), ainsi que la possibilité de fonctionner en True Bypass ou en Buffer, en jouant simplement sur l’appui du footswitch, sans avoir à retirer une seule vis pour accéder au circuit. En mode par défaut (Gold), on obtient ce rendu si agréable qui va du Clean Boost à une saturation ultra musicale (et transparente, c’est le but de cette pédale d’Overdrive). Si on doit le comparer, non pas à celui de l’originale – que nous n’avons pas sous la main – mais à de nombreuses copies que nous avons eu l’occasion d’essayer, on est tout à fait dans les clous. On retrouve le son de notre Stratocaster, avec ce petit piquant dans l’aigu (jamais agressif ) qui fait cruncher le haut du spectre tout en conservant une vraie définition sur chaque note jouée. En mode Silver, la saturation se fait un peu plus agressive, mais aussi plus détaillée et définie encore une fois sur les aigus. C’est plus tranchant et ça fonctionne à merveille sur une Les Paul pour éclaircir un peu le propos au moment du solo sans nécessairement abuser du Gain. Proposer autant de facettes réussies et faciles d’accès (il suffit de rester appuyé sur le footswitch pour passer d’un mode à l’autre, une petite diode indiquant si vous êtes en Silver le cas échéant) à ce tarif, cela relève presque du miracle. Les oreilles les plus pointues trouveront sans nul doute le rendu un poil plus agressif qu’avec une J.Rockett Archer ou une Wampler Tumnus. Mais à ce stade de la compétition et vu le son délivré (vraiment très bon, on le répète), c’est un détail au regard du prix et des possibilités de cette Horseman, sans nul doute la meilleure saturation produite par Nux depuis sa création.
Guillaume Ley

Caractéristiques

  • Type : Transparent Overdrive
  • Connectique : entrée/sortie
  • Contrôles : Gain, Out, Treble
  • Prix : 59€
  • Distributeur : www.laboitenoiredumusicien.com

Du son sans germanium
Nux ne s’est pas cachée quant à la technologie utilisée pour reproduire ce fameux son de légende à sa manière. Sur un blog tenu par la marque, on découvre le processus de recherche ayant abouti à la création de la Horseman. Au milieu des schémas de circuits électroniques et autres graphiques de relevés et de mesures, le fabricant explique qu’il ne pouvait utiliser les mêmes diodes au germanium que l’original, d’abord parce que la fameuse 1n34a n’est plus produite, ensuite parce que même avec des versions NOS (New Old Stock), il n’y en aurait jamais assez pour se lancer dans une production de série. Voilà pourquoi ont été retenues les diodes Schottky qui, selon Nux, ont répondu aux attentes en parallèle à la modification du circuit électronique pour réussir à reproduire le son désiré par les ingénieurs maison. Une intéressante histoire : https://nuxefx.blogspot.com/2019/06/how-do-we- develop-nux-horseman- tribute.html

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Mot de passe oublié ?

Lost Password