À LA UNE New

C’EST ARRIVÉ PRÈS DE CHEZ VOUS – Épisode #8

Des sorties d’albums, des annonces de concerts et de tournées, des chroniques : vous trouverez dans cette rubrique les dernières informations qui rythment la planète indé.


Formé suite à des scènes partagées par 3 tribute bands (Headcreeps grand amateur de la scène de Seattle, Heart Shaped Box fervent défenseur du patrimoine de Nirvana, et Fresh Pots, des inconditionnels des Foo Fighters), Monroe Mustang Massacre célèbrera la sortie de son premier EP le 25/10/2018 avec une release party à ne surtout pas manquer. L’opus abrite 6 titres nerveux et sournois, qui fleurent bon les années 90, le heavy rock et le grunge. L’événement aura lieu au Café Julien, à Marseille (39 Cours Julien – 13006 Marseille. Concert et DJ set forcément 90’s, le tout pour 5€. Que demander de plus ?


« Teaching Not To Pray », le premier EP du groupe LANE (Love And Noise Experiment), formé par d’anciens musiciens de Daria et Les Thugs, est sorti courant juin 2018 sur Twenty Something, label frère de Nineteen Something, en distribution chez PIAS. De l’indie rock, parfois punkisant, gorgé de guitares et un disque qu’on ne peut que vous conseiller vivement de l’acquérir. http://nineteensomething.bigcartel.com/


Supergroupe ardéchois dans lequel on retrouve le batteur de Not Scientists et de No Guts No Glory, l’ex-bassiste d’Annita Babyface And the Tasty Poneys et le globe-trotter folk Forest Pooky (chant/guitare), Supermunk a livré son second et excellent album fin août 2018, « Stuck In The Darkness ». Du power rock un brin à l’ancienne avec pas mal de références 90’s et une impressionnante collection de tubes en puissance que les fans de Superchunk apprécieront sans nul doute. Il ne manquerait plus que les gars fassent leurs courses chez Super U…
https://supermunk.bandcamp.com/album/stuck-in-the-darkness


« No More Conqueror », le nouvel album de C:O:R:T:E:Z, sortira le 09/11/2018 via le label Basement Apes pour la France. Pour patienter, le trio noise-hardcore vient de mettre en ligne un premier extrait coup de poing de la future galette. Oreilles sensibles s’abstenir, ça dépote sévère.


Plus sombre, plus lourde et plus personnel que la paire de EP sortis respectivement en 2014 et 2016, la nouvelle livraison de Dirty Raven, « Rust For Blue », pourrait bien être celle de la révélation. Si certaines influences se laissent facilement deviner (Alice In Chains), le trio a assez de personnalité et de talent pour devenir un groupe à surveiller de près. Sortie prévue le 28/09/2018.


En concert le 18 octobre 2018 à la Dame du Canton (Port de la Gare, 75013 Paris) avec Sun et The Almighty Project, Wolve prépare également son prochain album. Pour patienter, le groupe a récemment mis en ligne une somptueuse captation live du titre Lazare, captation réalisée aux studios Midilive. Voilà une bonne manière de faire plus ample connaissance avec une formation prometteuse que les fans de Mindfunk et de Tool devraient apprécier.


Fabricant de guitares et de basses depuis 1980 et de renommée internationale, Patrice Vigier se lance dans l’aventure d’un groupe avec le premier album de Summer Storm. Un projet animé par une véritable passion pour la musique (mais ça, on s’en doutait un peu) dans lequel on retrouve Renaud Hantson au chant (ex-Satan Jokers), Pascal Mulot à la basse et Aurélien Ouzoulias à la batterie (Mörglbl). Le disque, sobrement intitulé « First », mélange habilement rock progressif classique et hard rock des années 80. Sortie prévue le 28/09/2018.


Formé en 2013 à Vienne, Flayed s’apprête à sortir son troisième album, « III : Empty Power Parts ». Gros son à la sauce américaine au menu, avec un pied dans le passé pour les références 70’s et l’autre bien ancré dans l’époque actuelle pour ce qui est de la production, sans oublier une indéniable maîtrise technique. En attendant l’arrivée du nouvel opus le 24/09/2018, Flayed vient de mettre en ligne un premier extrait pêchu à souhait.


Produit et enregistré par Mathieu Pascal, tête pensante du groupe, dans son Bud Studio, et mixé au Dugout Studio par Daniel Bergstrand (Meshuggah, Behemoth, Decapitated, In Flames…), « Æthra », le prochain album de Gorod, sortira 19/10/2018. Groove imparable et maîtrise technique hors pair sont bien sûr de la partie avec des nouveaux morceaux à la noirceur plus prononcée que par le passé.


Enregistré en Finlande sous la houlette de Jan Rechberger (batteur d’Amorphis), le premier EP de Theraphosa, un groupe fondé en 2007 par 3 frangins, sortira le 05/10/2018 via Season Of Mist.


Shaârghot, groupe d’électro/metal/indus, sera en tournée entre octobre et novembre. Pour les fans de cyber-punk et les amateurs de riffs de guitares passés à la tronçonneuse.


« First Leaf », l’album de Sendwood, est à l’image de la vidéo que le duo vient de mettre en ligne : direct, crasseux et nerveux. Du rock sans fioritures inutiles et qui va à l’essentiel.


Avec pas moins de 3 EP enregistrés en 1 an et ce, dans 3 studios différents, on peut dire que Rise People, Rise ! ne chôme pas. « … and Rise People, Rise », troisième volet de cette boulimie créatrice, prouve également que le trio n’est pas du genre à s’embarrasser avec les étiquettes. L’ensemble est barré à souhait, souvent noisy dans l’esprit, à moins que cela soit du heavy art-punk. Allez savoir… Sortie prévue le 12/10/2018 via le label Microcultures (distribution Differ-Ant).


Derrière le nom énigmatique de Steve Amber se cachent 4 musiciens amateurs de mélodies aériennes. Disponible depuis le 17/09/2018, « From A Temple On The Hill » abrite 5 titres soigneusement arrangés d’indie rock aux accents parfois psychédéliques (l’excellent Mood Swing Moderator), une touche psyché que l’on retrouve également dans les clips du quatuor.


La force de Tahiti 80 réside dans cette apparente facilité à composer des ritournelles a priori légères, alors que pour pondre de telles chansons, il faut se lever tôt. Le nouveau disque du groupe, « The Sunshine Beat vol.1 », ne déroge pas à la règle. Il est en revanche plus électro que par le passé, moins funky, mais toujours aussi agréable à écouter. Ou comment se croire en été toute l’année.


Le premier album de Latin For 6, « Shadow And Light » verra le jour le 21/09/2018. Un mélange plutôt original de rock sombre tendance heavy et de new wave des années 80 que n’aurait pas renié Killing Joke à l’époque. Creepers et imperméable noir de rigueur.


À l’instar de Little Bob Story, des Dogs et des injustement méconnus Roadrunners, Bijou fait indéniablement partie du patrimoine français en matière de pub rock. Après le départ de Vincent Palmer, guitariste emblématique du groupe, et plusieurs reformations, Philippe Dauga a décidé de continuer l’aventure. Exit Bijou, place à… Bijou Dauga. Pour marquer le coup de ce nouveau départ, le bassiste/chanteur a sorti fin août 2018 « Sans pitié », un album live qui balaye la carrière du trio. Et même si la fougue des années 80 n’est plus vraiment là, la générosité, elle, est toujours bien présente. Du rock sans prétention et autres fioritures, mais terriblement sincère.

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password

banner