À LA UNE New

MOOER PHOENIX – German hi-gain

Mooer continue de livrer des reproductions du son de têtes d’amplis (voire stack ou combos grâce à l’émulation d’enceinte embarquée et débrayable) 
au format pédale.

Avec le 
numéro 16 de sa série, le
 modèle Phoenix, la marque chinoise s’attaque au gros, 
très gros son, celui de l’Engl 
Fireball 100. Autant dire qu’on ne va pas faire dans la dentelle et qu’on lorgne du côté du metal moderne. Dans ce contexte, c’est très réussi. C’est dense, assez épais, et en même temps, on retrouve ce côté crunchy même avec un gain poussé à blinde. Il y a du caillou dans le son, du gravier dans la disto ! C’est dévastateur et parfait avec une 7-cordes. N’oublions pas que ce préampli n’est pas qu’une simple pédale de saturation et possède aussi un canal clair qui nous a beaucoup plu et qui accepte bien 
les autres saturations placées en amont. Là aussi, le son est plutôt épais, pas nécessairement le plus défini, mais loin d’être désagréable. On apprécie beaucoup l’utilisation avec l’émulation d’enceinte en direct dans une console. En revanche, posée sur un pedalboard et reliée à un ampli « classique »,
 ce Phoenix
 livre des résultats 
très contrastés : au
 top dans un ampli à lampes, mais beaucoup plus agressif et chimique sur un modèle à transistors. Choisissez donc bien le matériel qui va avec suivant l’utilisation que vous voulez en faire.

Guillaume Ley

Caractéristiques

  • Type : pédale de préamplification
  • Réglages : Treble, Mid, Bass, Vol, Gain, CH/CAB
  • Connectique : Input, Output
  • Dimensions : 93,5 x 42 x 52 (mm)
  • Poids : 160 g
  • Alimentation : externe, non fournie (300 mA)
  • Origine : Chine
  • Prix : 99€
  • Distributeur : www.htd.fr

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password