breaking news New

MOOER GE300 – Tout-en-un, c’est plus malin

Avec un pédalier complet et plus compact que nombre de concurrents directs, Mooer pourrait bien se faire une place de choix dans l’émulation et les multi-effets, mais se détache surtout ici grâce à une section synthé très bien réalisée.

Le multi-effet a pris un sacré coup de jeune avec l’explosion des émulations numériques d’amplis et les
 enceintes virtuelles basées sur 
la technologie de la réponse impulsionnelle. Alors que
 Line 6 séduit les budgets moyens et que Kemper et Fractal attirent les musiciens confirmés et les pros, Mooer avait jusque-là intéressé les budgets plus réduits avec ses Micro Preamp et ses premiers pédaliers comme le GE200 au menu plus réduit. Voilà que la marque chinoise s’attaque aux gros modèles avec le GE300, qui embarque tout ce qu’il faut comme effets et émulations, mais aussi le fameux système Tone Capture (testé avec le Preamp Live dans le numéro 297) qui reprend l’esprit de Kemper et du Bias Amp pour saisir de la manière la plus fidèle possible le son d’un ampli donné. La présentation est soignée, et la réalisation du pédalier sérieuse, avec sa finition
 en métal brossé qui inspire confiance. Comme il est courant aujourd’hui, de nombreuses diodes de couleurs entourent les différents footswitches pour se repérer plus facilement. La connectique ultra complète permet tous les branchements envisageables (méthode des 4 câbles comprise). Mais c’est surtout la manière dont sont organisés les potards de contrôle qui rassure. C’est clair et relativement rapide à prendre en main. La façade propose, par exemple, trois contrôles de volume différenciés : un pour la sortie vers l’ampli, un pour la sortie D.I. en XLR et un troisième pour la sortie casque. Rapide et confortable.

Ergonomie en couleur
Bien entendu, l’écran en couleurs sur lequel apparaît votre chaîne d’effets est d’une aide précieuse. Chaque effet a 
son petit bouton d’activation de menu de réglages dédié sur la façade (Synth, Comp, Wah…). En cinq minutes de visite sans mode d’emploi, nous étions déjà en train de changer les presets proposés et de forger nos propres sons. Même si l’ergonomie est un petit cran en dessous de celle des produits Line 6 (et du Headrush Pedalboard avec son écran tactile), cette machine est assez facile à prendre en main. On retrouve les sons des Micro Preamp, avec du bon et du moins bon. Si certains amplis fonctionnent très bien en son clair, ou à l’opposé avec un gros son saturé, l’entre-deux est un peu plus compliqué à apprécier pour les adeptes d’Overdrive vintage et de crunch léger, avec un rendu parfois un peu acide. Il en est de même pour une partie des effets. Les modulations sont assez réussies dans l’ensemble, mais les spatialisations manquent un peu de corps ou de personnalité. Privilégiez donc le Tremolo ou le Chorus, mais n’hésitez pas à ajouter votre pédale de Reverb ou votre Delay préférée dans la boucle prévue à cet effet (vous pourrez l’activer avec un des footswitches).

Synthétisez-moi ça
La vraie surprise vient de la section synthétiseurs, renversante pour sa 
part. Sur ce point précis, Mooer prend une longueur d’avance. Les timbres purement synthétiques comme ceux imitant de vieux sons analogiques sont réussis, amples, et les options comme les arpégiateurs ultra créatives. C’est en essayant tous ces sons qu’on s’est le plus éclaté sur cette machine, en abusant au passage des effets de type Whammy pilotés par la pédale d’expression. Avec un tarif qui donne envie de se frotter à ce type de pédalier, Mooer peut attirer certaines convoitises. Mais attention, car on est proche du prix du Helix LT, et surtout de celui du Headrush fortement en baisse. La guerre est déclarée.
Guillaume Ley

Caractéristiques

  • Type : multi-effet numérique
  • Effets : 164

  • Amplis : 108
  • Enceintes : 43
  • Mémoires : 256 emplacements
  • Contrôles : Synth, Comp, Wah, FXA, DS/OD, Amp, Cab, NS, Tone Cap, EQ, FXB, FX Loop, Delay, Reverb, Vol, Display, GLB-EQ, CTL, System, Save, Exp
  • Origine : Chine
  • Prix : 835€
  • Distributeur : www.lazonedumusicien.com

Empreinte digitale
Le système Tone Capture développé par la marque chinoise permet de retrouver un son qui ressemble le plus possible à votre ampli préféré. Pour cela, il faut suivre une procédure un peu plus complexe que le reste de l’utilisation du pédalier (et se fier au mode d’emploi disponible sur le web) comme avec le Preamp Live. En revanche, Mooer a aussi développé cette technologie pour les pédales et les enceintes (ce qui est faisable aussi chez d’autres marques), mais surtout avec les guitares. Essayez donc d’obtenir un son de Telecaster (il vous faut la guitare en question, au moins une fois, bien entendu) avec votre Superstrat. On ne saurait dire si c’est vraiment parfait, mais une chose est sûre, on obtient un son différent et assez inédit à l’arrivée

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password