À LA UNE New

MON MATOS & MOI – Henri Cash (Starcrawler)

Avec ses titres au lance-pierre, Starcrawler porte haut l’étendard d’un rock coup-de-poing, simple, et tous potards à fond. Henri Cash, le jeune guitariste du quatuor de Los Angeles, nous parle de son matériel.
Propos recueillis par Thomas Baltes – Photo : © Olivier Ducruix

En concert, je fais la moitié du set sur 3 cordes, sur une guitare accordée en G, D, G. C’est l’accordage de Keith Richards, mais sans les cordes aiguës. Au début j’ai cassé le sillet d’une de mes guitares et je ne pouvais plus mettre que 3 cordes graves. Mais ça flingue le manche, car la tension est portée sur un seul côté. Alors j’ai centré les cordes. J’ai mis un tirant assez fort : je prends des 10, mais au lieu de mettre la 46 sur la corde de Mi, je la mets sur la corde de La. Cette guitare 3-cordes est une Epiphone bon marché des années 90. Je l’ai équipée avec des Seymour Duncan, ainsi qu’un Bigsby avec le système Vibramate, qui est très cool, car il permet de ne pas percer de trous dans la caisse. L’électronique a été modifiée, je peux changer de capa sur les tonalités grâce au push-pull. J’ai acheté cette guitare sur Craig’s List, elle a dû me coûter 100$. J’aime qu’elle soit noire, comme la Les Paul de Neil Young. J’ai également une Fender Telecaster mexicaine Roadworn, dont j’ai changé les micros et je joue aussi sur une Gretsch White Falcon.


J’ai un Fender Super Reverb et pour les concerts, j’en ajoute un autre, avec un switch Lehle. Je branche les 2 amplis dans une enceinte de Vibroking et c’est très, très fort. En général, j’utilise le premier canal sur l’un, avec les basses à fond, les aigus à midi, et le volume à 3 ou 4, et sur l’autre je mets la Reverb. Mais récemment, j’ai utilisé les nouveaux ’57 Fender Deluxe et ce sont de petits amplis incroyables. De toute façon, si tu veux jouer de la guitare et que tu mets une Fender dans un Deluxe, tu seras très heureux.


J’ai une JHS Twin Twelve, c’est ma pédale à tout faire. Elle émule un ampli Silvertone, celui que Howlin’ Wolf utilisait… Tous ces vieux bluesmen les choisissaient parce qu’ils n’avaient pas assez d’argent pour un Fender ! 
Les distorsions que tu entends sur les disques de blues, c’est juste le grincement d’un vieux Silvertone. La combinaison de la JHS avec les amplis Fender est incroyable. Mais le problème, c’est qu’elle est boutique, donc à force de prendre l’avion, elle tombe souvent en panne. J’en ai déjà renvoyé 3… J’ai aussi une Tube Screamer originale et une pédale Chorus DOD.


Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password

banner