À LA UNE New

MELODUENDE TACO BASS – L’alu total

Jeune marque spécialisée dans la lutherie haut de gamme, MeloDuende Guitars, longtemps concentrée sur l’élaboration de guitare en aluminium, se met à produire des basses. Des débuts convaincants au regard de cette Taco Bass à l’élégance et aux performances tout simplement incroyables.

Passionnés de lutherie et de mécanique, Jérémy Sachoux et son père Patrick décidèrent de travailler sur un modèle de guitare électrique en métal. C’est dans les années 90 que les premiers prototypes voient le jour. À l’origine en inox, la guitare MeloDuende fut rapidement élaborée en aluminium. Quinze ans plus tard, le projet fut relancé pour devenir un atelier dédié exclusivement à la création de guitares en aluminium et la première guitare de série produite par la marque fut réalisée en octobre 2009. Mais le choix de l’aluminium ne fut pas une mince affaire. Après de nombreuses recherches, de tests sans fin, d’essais plus ou moins réussis, Jérémy et son frère, Bertrand Dufour optèrent finalement pour l’aluminium 6061. Ce choix n’est pas anodin, il est même mûrement réfléchi. Cet alliage, utilisé notamment dans l’aéronautique, apporte selon les créateurs de ces instruments hors normes, chaleur, précision et un long sustain. Tout un programme qu’il est plus que tentant de vérifier vu la beauté de cette Taco Bass…

Cours de chimie
Comment ne pas rester insensible quand on sort la Taco Bass de son étui rigide (un magnifique Boblen noir livré avec) ? Déjà, rien que la forme qui fait de suite penser très fortement à celle de la Telecaster Bass, un modèle prisé par le bassiste de ZZ Top, Dusty Hill. Et quelle finition ! Elle surprendra, c’est sûr et une petite explication des Melo Boys, en la personne de Jérémy et de Bertrand, ne sera pas de trop. Ladite finition est le résultat d’un traitement anodique. Celui-ci consiste à tremper le corps de l’instrument dans différents bains et, part effet d’électrolyse, il est possible de contrôler l’oxydation du corps, ce qui implique une déclinaison à l’infini de la finition finale… Ça laisse rêveur ! Les couches d’oxyde s’élaborent à partir de la surface vers le coeur du métal, ce qui permet, entre autres, d’augmenter la résistance du métal. Autre point important de ce procédé : il a un pouvoir d’isolant électrique et il permet de teinter le corps de la guitare sans avoir à le peindre et vernir. Mais le duo de luthiers a plus d’un tour dans son flight case puisqu’il propose soit l’anodisation, soit une finition peinture/vernis. C’est juste une affaire de goût…

Taco Tac
Le test de la Taco Bass s’est effectué avec un combo TC Electronic BG250-115. La prise en main de la basse peut un peu surprendre au début, du moins les sensations de toucher. Il faut dire que ce n’est pas tous les jours qu’on tien en main une telle basse… Mais l’adaptation se fait d’autant plus vite que le son délivré par la Taco Bass vient rapidement tout faire oublier. Avec un corps en aluminium, on aurait pu penser que le rendu sonore allait être, certes précis, mais un peu froid. Il n’en est rien. Au contraire, c’est chaleureux à souhait et on a l’impression que toutes les fréquences sont magistralement respectées, du claquant des aigus à la rondeur des basses. Le micro Bar Knuckle P Bass 52 qui équipe le modèle testé ajoute une bonne grosse dose de rock’n’roll au son général de l’instrument. Petit rappel quand même : MeloDuende est un atelier de lutherie qui fait des instruments (des basses et des guitares) sur commande. La Taco Bass que vous voyez ici n’est donc pas un modèle figé. Ceux ou celles qui voudront en commander une pourront toujours faire par de leurs envie aux Melo Boys. C’est aussi pour cela que sur cette Taco, il y a un Kill Switch, une option bien particulière qui coupe le son de la basse et qui fut demandée par le commanditaire de cette somptueuse 4-cordes. Le manche, tout en palissandre indien, est également un pur régal autant au niveau des sensations sous les doigts que d’un point de vue esthétique. Acquérir une basse telle que la Taco vous demandera quelques sacrifices financiers. C’est un achat important qui doit être réfléchi. Mais vous pouvez être sûr que ce choix, vous ne le regretterez pas et ce, pour toute votre vie… Une pure merveille.

Olivier Ducruix

 

Caractéristiques

  • Corps : aluminium 6061 (fabrication et soudures à la main)
  • Manche : palissandre indien, profil standard
  • Diapason : 34’’
  • Micro : Bar Knuckle P Bass 52
  • Réglages : 1 volume, 1 tonalité (potentiomètre CTS 250K), Kill Switch
  • Étui : oui (rigide, Boblen)
  • Origine : France
  • Prix : 3150€
  • Distributeur : www.meloduende.fr

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password