À LA UNE New

MARTIN DREADNOUGHT JUNIOR – Tout d’une grande…

Dans un genre initié par Taylor il y a près de vingt ans avec la fameuse Baby, beaucoup de fabricants ont apporté une contribution sympathique à cette nouvelle famille. Martin nous avait déjà proposé les LX; désormais la maison de Nazareth ajoute une référence à sa gamme de petites guitares, avec une dreadnought junior, pas si junior que ça !

La D-JR possède en effet un format intermédiaire entre la taille standard et la taille mini. Cela donne un instrument fort agréable à pratiquer. Le diapason est de 60,96 mm (24’’), ce qui procure une grande facilité de jeu, sans toutefois subir les désagréments de cases trop petites. Ici, la prise en main se révèle douce, attrayante et saura être adaptée à tous les gabarits. Avec une finition naturelle huilée, le manche est délicieux à jouer. La largeur conserve une dimension standard (un peu plus de 4 cm), et le profil, assez plat et fin, s’inscrit dans un galbe moderne. Autant d’éléments qui font qu’on se sent immédiatement à l’aise, très à l’aise, sur cette guitare. La caisse est entièrement réalisée avec des bois massifs. Le dos est légèrement voûté pour optimiser la résonance, notamment dans les registres bas. La finition est satinée, l’épaisseur de vernis ultra fine. Une finition brillante aurait sans doute donner un aspect plus luxueux au modèle, qui ne fait pas montre de beaucoup de charme côté look. Dommage.

C’est une Martin
Le son acoustique s’inscrit totalement dans l’esprit dreadnought, avec des basses puissantes et des aigus marqués, mais à l’échelle junior. Tout s’avère un peu minimisé par rapport à une version standard, mais en revanche plus puissant que sur une mini. Intéressante, la profondeur sonore confère une sonorité pleine et riche. Les aiguës possèdent la fameuse petite pointe « clavecin », qui caractérise le son Martin depuis des décennies. Les médiums sont doux mais puissants. Simple et discret, le système électro présente un mini tableau de commandes, situé dans la caisse en pourtour de rosace. Il comporte deux molettes, l’une pour agir sur la tonalité générale, l’autre sur le volume. C’est un peu drastique, mais cela permet une maîtrise correcte du son, qu’on aura, au préalable, travaillé sur l’ampli.

Adhérons
Instrument à multiples facettes, la Martin Dreadnought séduira tous les guitaristes qui ne sont pas à la recherche d’un gros son. La fabrication, les assemblages et les finitions se révèlent très corrects. Certes, l’esthétique n’est pas particulièrement attrayante, on achètera donc ce modèle pour sa facilité de jeu et son très joli grain sonore en usage acoustique pure, sans oublier son excellente tenue en usage électro, eu égard à sa résistance élevée à l’effet larsen. Autant de qualités qui font de ce modèle une guitare à tout faire, en tous lieux et toutes circonstances. La belle housse matelassée qui accompagne la guitare ajoute encore au potentiel de conviction.

Jacques Balmat

 

Caractéristiques

  • Style : dreadnought junior électro
  • Table : épicéa et sitka massif
  • Fond et éclisses : sapelé massif
  • Manche : hardwood
  • Touche : Richlite
  • Mécaniques : à bain d’huile chromées
  • Préampli : Fishman Sonitone
  • Housse : oui (deluxe)
  • Version gaucher : oui, au même prix (sur commande)
  • Prix : 762€
  • Site : www.laboitenoiredumusicien.com

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password