À LA UNE New

LTD RAZORBLACK FRENCH LIMITED EDITION – Black Label Limited

En réalisant une série limitée pour le marché français, moderne, ergonomique et performante, la marque japonaise LTD frappe fort.

Championne de la superstrat pour métalleux, LTD a toujours su trouver le bon équilibre entre performances et prix, pour le plaisir
 des guitaristes pour lesquels ESP reste hors budget. Quand les séries limitées s’en mêlent, c’est encore plus tentant. Justement, vous avez sous les yeux une guitare spécialement réalisée 
pour le marché français à 
80 exemplaires. Une série 
limitée à moins de 750 euros ?
 Oui, et pas n’importe 
laquelle. Côté silhouette,
 nous sommes en terrain
 connu, cette guitare évoquant tous les modèles de la série MH. Le confort de jeu est bon, notamment grâce aux découpes ergonomiques à l’arrière de la caisse.
 En revanche, le choix du vernis brillant
 à l’arrière de la guitare, de la tête au
 corps en passant par le manche, pourra diviser. Les nouvelles réglementations sur le palissandre, continuent à avoir des répercutions, et c’est du jatoba, qu’on trouve principalement en Amérique du Sud et aux Caraïbes, qui a été choisi pour la touche. Une essence quelque part entre le palissandre et l’érable, du point de vue de sa dureté et de sa densité. Le son de cette touche est assez dur et précis. Mais il est ici en bon équilibre avec le côté plus sombre du reste de la guitare réalisée en acajou, un peu comme une bonne vieille Les Paul.

Power to the pickups !
Ce qui fait la vraie force de cette série limitée, c’est la présence des micros Seymour Duncan, un Sentient côté manche et un Nazgul près du chevalet. De surprenants modèles au rendu très moderne… quoique. Une fois reliés à
 un combo à lampes, nous avons testé la Razorblack avec différentes saturations, et, bien entendu, en son clair. Côté grosse disto qui tache, le Nazgul fait des miracles. La guitare livre un son épais, avec un sacré grave (pour un micro aussi appelé micro aigu !). C’est terrible pour des accords de puissance, des notes simples, ou même pour livrer une rythmique métallique moderne. Pas étonnant, quand on sait que ce micro a été pensé à l’origine pour les 7 et 8 cordes. Moins heureux en solo, certes, mais ce n’est pas le rôle de cette guitare. Il garde malgré tout un côté organique, moins raide que de nombreux modèles actifs (car cette guitare abrite des micros passifs), mais qui tient tellement bien la route avec du high gain ! Avec le micro manche, le Sentient, on a été très agréablement surpris. En effet, si sa conception a été pensée pour là aussi, jouer avec du high gain moderne (un aigu plus précis et des médiums légèrement en retrait), son niveau de sortie plus modéré et sa réalisation permettent une utilisation beaucoup plus polyvalente.

Plus que du metal
En son saturé, le Sentient offre un rendu à la fois précis et chaleureux qui permet d’obtenir des sons leads bien définis, tout en conservant une grosse dose de saturation. Mais ce qui est vraiment chouette, c’est que nous avons aussi réussi à faire sonner la Razorblack avec de l’Overdrive, en jouant avec 
le volume du micro via le potard dédié sur la guitare. Et en son clair, c’est très sympa (ce qui n’est pas le cas du Nazgul, qui peut vite salir le son clean, et pas de très belle manière). Moderne dans son architecture, et dans une grande partie du son qu’elle délivre, cette LTD en série limitée est surprenante, car capable
 de voir son utilisation à des registres
 un peu moins poilus, sans pour autant sonner trop vintage.
Guillaume Ley

Caractéristiques

  • Type : Solidbody
  • Corps : acajou avec table érable ondé
  • Manche : acajou (collé)
  • Touche : jatoba
  • Chevalet : fixe
  • Micros : Seymour Duncan Sentient et Nazgul
  • Contrôles : volume, tonalité (x2, dont 1 avec push/pull pour splitter les micros), sélecteur de microphones à 3 positions
  • Origine : Indonésie
  • Prix : 749€
  • Distributeur : www.laboitenoiredumusicien.com

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password

banner