À LA UNE New

LTD PHOENIX-1000 SEE-THRU BLACK CHERRY – L’autre oiseau de feu

Avec un look à l’ancienne, un son et un confort de jeu résolument modernes, la version Deluxe 2020 de la Phoenix continue de séduire les amateurs de belles guitares qui envoient du bois dans les registres les plus velus.

Les tendances vont et viennent. Le retour des guitares empruntant leurs silhouettes à la Gibson Firebird (ainsi qu’à la RD) est en grande partie dû à l’amour que nourrissent nombre de groupes de metal pour ces instruments, Ghost et Behemoth en tête. La LTD Phoenix (quel meilleur nom pour évoquer « l’oiseau de feu » de Gibson ?) a connu plusieurs évolutions depuis sa sortie dans les années 80, et même un arrêt de sa production au
cours de la décennie suivante, avant de revenir au catalogue il y a 12 ans. La cuvée 2020 réserve de jolies surprises. En effet, en parallèle à la version signature Nergal de Behemoth (la NS-6), sortent trois modèles Deluxe : la Black Metal à un micro, la Phoenix-1000 Vintage White
 et la Phoenix-1000 Black Cherry. Si la Vintage White est équipée de micros Seymour Duncan, la Black Cherry accueille les désormais inévitables Fishman Fluence. Des micros qui, en apparence, n’altèrent en rien le look vintage et sexy de cette Phoenix (les capots métalliques dorés sont raccord avec le reste de l’accastillage). La finition « See-Thru » du corps laisse apparaître différents veinages entre le bloc centrale et les « ailes » de part et d’autre. La prise en main est toujours aussi particulière, forme de l’instrument oblige, mais l’équilibre est là malgré tout (même si la guitare pèse son poids avec son corps en acajou). En position assise, le manche se cale à l’horizontale. Debout, on adopte naturellement une position plus classique avec un manche en diagonale. Attention à ne pas trop le relâcher malgré tout, au risque de le voir plonger un peu à la manière de celui d’une SG (l’attache- courroie est située là aussi à l’arrière).

Modernité à l’ancienne
L’accès aux aigus est facile, et les sensations de jeu modernes, surtout grâce au profil de manche très fin 
(Thin U, un profil qui fut développé
 par ESP). Aspect à l’ancienne, mais
 son et jeu moderne, notamment grâce
 à la présence des Fishman Fluence Modern. On aurait préféré les modèles Fluence Classic, plus polyvalents et plus « vintage/modern » sur toute la ligne. Mais il faut croire que malgré sa finition, cette guitare reste destinée aux registres plus contemporains et plus agressifs. Le rendu est donc celui de micros à haut niveau de sortie, mais toujours avec ce son détaillé et articulé (ce qui est plutôt pas mal avec un corps en acajou à la tonalité d’ordinaire plus sombre). C’est excellent sur les saturations hi-gain
 et les gros crunches méchants, mais moins convaincant avec le canal clean 
de l’ampli. Certes, le second voicing, qui se veut plus vintage, rattrape un peu l’affaire sur les sons moins saturés quand on joue avec le réglage de tonalité de 
la guitare, mais cela reste quand même costaud. Un manque de finesse qui ne vous fera pas jouer les Johnny Winter, mais plutôt les thrashers, avec option intro son clair gonflé au Chorus façon Metallica. Si vous cherchez un son rentre-dedans et moderne, avec un look à la fois « historique » et qui se démarque à tous les coups, vous avez tiré le bon numéro. Car au milieu des finitions avec table figurée et frettes en éventail, un peu de classicisme fait vraiment du bien.
Guillaume Ley

Caractéristiques

  • Type : Solidbody

  • Corps : acajou

  • Manche : traversant en érable

  • Touche : ébène

  • Mécaniques : à blocage
  • Chevalet : Tonepros
  • Radius : hybride 12” > 15.75”

  • Micros : Fishman Fluence Moderne (x2)
  • Contrôles : volume, tonalité avec Push/Pull (Voicing Fluence), sélecteur à 3 positions

  • Origine : Indonésie
  • Prix : 1449€
  • Distributeur : www.laboitenoiredumusicien.com

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password