À LA UNE New

LOFOFORA – Simple appareil – (At(h)ome/Wagram)

Une idée simple au départ, un peu folle sur le papier, que l’on ne prend pas forcément au sérieux, surtout quand on sait que le quatuor est le gardien du temple metal hardcore dans l’Hexagone depuis son premier effort éponyme en 1995 : faire un disque acoustique. Oui mais voilà, avec Lofofora, il faut s’attendre à tout et que le groupe se la joue ici MTV Unplugged n’est pas forcément surprenant. Lofofora n’a jamais caché son attrait pour la chanson en tant que style, assurément parce que Reuno, son chanteur, est un conteur d’histoires hors pair, même si le challenge était de taille pour les 4 musiciens. Avec « Simple appareil » le bien nommé, Lofofora est sorti de sa zone de confort. Il aurait été sans doute plus facile de se lancer dans la réinterprétation d’anciens morceaux et de ficeler vite fait bien fait un best-of acoustique de titres emblématiques. Non, les gars ont préféré jouer les artisans pour travailler leur metal brut avec des outils en bois, aidés dans cette aventure plus artisanale qu’à l’accoutumée par le fidèle Serge Moratel, déjà derrière la console pour les 3 précédents albums. Le résultat final est à la hauteur des espérances de chacun : « Simple appareil » est un disque chaud et dynamique. Percussif, comme une bonne claque dans la figure. Certes, cette neuvième galette est logiquement moins frontale que les précédentes réalisations du groupe, mais elle respire sacrément le naturel et la sincérité, une double volonté désirée par les auteurs, avec en plus un fort penchant pour la diversité du côté des arrangements. Ce qui pouvait sembler, du moins de l’extérieur, être une idée farfelue est finalement devenue une réalité : Lofofora en acoustique, ou l’évidence même.
Olivier Ducruix

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password