À LA UNE New

LIGÉRIE – Une touche de fantaisie

La marque de lutherie orléanaise propose des guitares sobres et d’excellente qualité, customisables à souhait. Rencontre avec un duo de passionnés.
Propos recueillis par Jean-Louis Harche

Ligérie, un nom en hommage à 
la Loire (Liger en latin), en le combinant avec « lutherie », c’est avant tout Clément Guéton (alias Aïoli Jerry) et Sylvère Boulay (a.k.a Billy Jerry), tous 2 titulaires d’un DSAA (Diplôme Supérieur d’Arts Appliqués), avec une spécialisation en design d’objets, SVP ! Vu leur penchant avoué pour le rock combiné à leur passion pour les guitares et le matos, ils se sont vite penchés sur le cas de notre instrument préféré, avec pour influenceurs Kamel Chenaouy, François Vendramini, et ceux partis trop tôt, comme l’excellent luthier Xavier Petit et notre regretté Dr Boost. C’est en 2016 qui ils ont ouvert leur atelier de lutherie à La Chapelle-Saint-Mesmin, près d’Orléans. « Notre philosophie c’est de proposer des instruments au juste prix sans transiger ni sur la qualité ni sur la durabilité. Nous ne voulons pas créer des pièces de musée ni encourager la spéculation mais faire des grattes musicales et fiables, pour ceux qui les jouent, en espérant qu’ils ne s’en séparent jamais ! Nous mettons l’accent sur l’essentiel dans la conception, nous sélectionnons rigoureusement des bois issus de forêts gérées durablement et nous les séchons naturellement. Pour les aulnes du Loir et Cher, nous les abattons d’ailleurs nous-mêmes. Il y a un important secret de fabrication que nous avons décidé de vous révéler ici, nous frottons tout notre stock de bois à 
la bière d’abbaye, avec amour, tous les
 30 février ! Plus sérieusement, nos vernis ou peintures sont très fins, pour ne pas étouffer le son. Après tout, les rides ont du charme ! Nos micros sont fabriqués
 en France, nous réalisons notre câblage avec des fils de cuivre désoxygéné (Oxygen Free Copper OFC) qui tiendront mieux dans le temps et nous montons des potentiomètres CTS. Nos condensateurs sont au polypropylène en standard,
 mais vous pouvez nous demander du « paper-in-oil » (papier huilé, comme les Orange Drop. Ndr). La Gamay Grand Cru est notre modèle phare. La plaque de tête et la touche, huilée, sont en cormier (un bois très dur utilisé pour la fabrication de manches d’outils ou de semelles de rabot. Ndr). Selon les arrivages nous pourrons proposer une touche en poirier (un bois excellent pour la sculpture, qui ressemble énormément à l’ébène une fois noirci. Ndr), ou en noyer, en merisier, en pommier, en prunier, en cerisier, pour les fruitiers ou encore en robinier, en if, en houx, ou même en buis. Le choix peut dépendre de la teinte naturelle. De toute façon tous nos modèles, aux noms de cépages de vins de notre région, sont des bases customisables ».

Cliquez sur l’image pour accéder au site de la marque

 


Photo : © C. Mellini

Jean-Louis Horvilleur est depuis
 10 ans, Jean-Louis Harche, testeur matos chez Guitar Part au goût immodéré pour les grosses
 pelles metal, ce qu’il cumule
 avec le rôle d’audioprothésiste , de président du Conseil Scientifique de Bruitparif (l’organisme de surveillance du bruit en Ile de France), d’administrateur et de membre du Bureau de La Semaine du Son. Il enseigne le risque auditif et est membre du groupe Santé du Conseil National du Bruit.

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password

banner