À LA UNE New

LIGÉRIE GAMAY GRAND CRU – Une guitare sans concessions sur l’essentiel

Cette Gamay Grand Cru semble taillée pour envoyer du rock et plus si affinités, mais est-ce du tout cuit ?

Le corps d’aulne français, bien chanfreiné, présente une forme hybride entre une Les Paul DC et une SG. Sa finition d’un beau rouge translucide évoque justement cette dernière, en attendant une Ligérie transparente. Une fine couche de vernis polyuréthane protège l’ensemble, brillant pour le corps et mat pour le manche. Ce
 dernier est collé, avec un 
montage « semi-conducteur »,
 le tenon allant carrément
 jusqu’à la moitié du micro
 chevalet. Les humbuckers, 
Alnico V, sont de fabrication
 SP Custom, avec au manche, un Boom Leacher, crossover vintage/moderne, chaud, dynamique, mais pas trop riche en gras et au chevalet un Heat Crusher, PAF avec un gain boosté.

Ligérie aux éclats
L’engin, léger et résonnant, fait merveille en son clair. On déguste sans modération, les aigus, agréablement tranchants, bien roc et les graves solides comme un rock, à moins que cela ne soit le contraire. Et les attaques ont une délicieuse rondeur en oreille ! Avec du Drive pousse un beau grain, pour un jeu blues délicieusement vocal et un phrasé qui coule à flots. Le manche bien en main permet rapidité ou expressivité. Avec la distorsion, on passe au hard puis au metal, moderne, musclé et tranchant, avec un côté souverain en rythmiques, 
en particulier des palm mute qui dépotent voire désherbent ! Les solos tranchent dans le mix avec grâce puissance et sustain. On ne fait pas dans la dentelle !

Avec un cru pareil
Avec ses bois choisis, le sens de l’essentiel de sa conception, qui évite de payer le surplus (le modèle est disponible à partir de 1390€, le nôtre ayant quelques options supplémentaires comme la finition et les mécaniques,
 il est vendu 1590€) mais sans transiger sur la finition luthier, le tout additionné de micros d’exception, cette Grand Cru mérite son nom. Enfin, si elle permet de jouer jazz, pop rock, ou blues, elle ne demande qu’à partir dans de sonorités bien méchantes de pelle metal jusqu’au grind et consorts. Qui l’eût cru ?
Jean-Louis Harche – Photo : © Thomas Baltes

Caractéristiques

  • Corps : aulne (France)
  • Manche : érable, profil « C », renforcé par une baguette de noyer
  • Frettes : médium Jumbo
  • Touche : 24 cases Cormier (autres bois selon goûts et arrivages), repères alu 6 mm
  • Radius : 12” (305 mm)
  • Diapason : 25,5” (648 mm
)
  • Sillet : Graphtech black tusq XL
  • Mécaniques : Hipshot classic chrome (mécaniques à blocage Gotoh en standard)
  • Micros : doubles Alnico V, SP Custom, Boom Leacheret Heat Crusher
  • Chevalet : Wraparound Gotoh 510 chromé
  • Contrôles : volume, tonalités(x2), switch 3 positions
  • Attaches-courroire : Gotoh
  • Étui : Gator semi-rigide inclus
  • Version gaucher : sur demande
  • Origine : France
  • Prix : 1590€
  • Distributeur : http://ligerie-guitares.fr/

 


Photo : © C. Mellini

Jean-Louis Horvilleur est depuis
 10 ans, Jean-Louis Harche, testeur matos chez Guitar Part au goût immodéré pour les grosses
 pelles metal, ce qu’il cumule
 avec le rôle d’audioprothésiste , de président du Conseil Scientifique de Bruitparif (l’organisme de surveillance du bruit en Ile de France), d’administrateur et de membre du Bureau de La Semaine du Son. Il enseigne le risque auditif et est membre du groupe Santé du Conseil National du Bruit.

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password