À LA UNE New

LED ZEPPELIN – Les membres du groupe devant la justice américaine pour plagiat

Mardi 14 juin 2016 s’est ouvert un procès peu ordinaire, procès chargé de décider ou pas si le titre Stairway To Heaven de Led Zeppelin n’est en réalité qu’un plagiat.

Selon l’avocat de Led Zeppelin, Maître Peter Anderson, la chanson incriminée n’est en rien comparable au titre Taurus écrit par Spirit, une formation psychédélique californienne extrêmement populaire à la fin des années 60. Taurus est sorti en 1968, soit trois ans avant Stairway To Heaven, enregistré fin 1970 début 1971 à Londres. Pourtant, Randy California, le guitariste de Spirit (Randy Craig Wolfe dans la vie), n’a jamais engagé de poursuites de son vivant, même si l’intéressé semblait très remonté contre Jimmy Page et ses compères en déclarant à un magazine juste avant sa mort, le 2 janvier 1997 : « Si vous écoutez les deux chansons, vous pouvez vous faire votre propre jugement. C’est un véritable… Je dirais que c’était du vol. » Une plainte pour plagiat a cependant été déposée par Michael Skidmore, le gestionnaire du patrimoine de Randy California, représenté par Maître Malofiy. Ce dernier a expressément demandé au jury, composé de 4 hommes et de 4 femmes, de bien réfléchir quant à la nature de la plainte pour prononcer un verdict qui lui semble inéluctable : « Cette affaire peut être résumée avec ces mots : attribuez une création à qui de droit. »

Esprit, es-tu là ?
Selon la défense, les membres de Led Zeppelin n’avaient jamais entendu Taurus avant le dépôt de la plainte. Difficile de croire à cette affirmation, avouons-le. Le quatuor anglais a en effet ouvert pour Spirit lors de son premier concert outre-Atlantique en 1968, à Denver dans le Colorado. De plus, et c’est là que ça se complique un peu, Jimmy Page a reconnu posséder l’album de Spirit sur lequel se trouvait le morceau en question. Son avocat a déjà trouvé sa ligne de défense, du moins pour ce point précis : « Il n’y a aucune preuve que, parce qu’il l’a en sa possession maintenant, il l’avait il y a 45 ans. » On a connu meilleure argumentation…
Quoiqu’il en soit, après 2 années de procédure judiciaire, le juge fédéral Gary Klausner ne s’est pas prononcé sur le plagiat ou non de Stairway To Heaven, mais il a estimé qu’il y avait assez de matière pour un procès qui devrait durer près de 5 jours.

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password