À LA UNE New

KORN – Le groupe a essayé des méthodes d’enregistrement différentes sur son nouvel album

Le nouvel album de Korn sort le 21 octobre 2016. James Munky Schaffer, l’un des 2 guitaristes du groupe, revient sur les conditions d’enregistrement de « Serenity Of Suffering », des conditions qui ont d’abord déstabilisées les membres du quintette.

Avec franchise, le guitariste admet que ses acolytes et lui étaient réticents quant à l’approche du producteur Nick Raskulinecz (Foo Fighters, Deftones, Alice In Chains, Mastodon, etc…). Ce dernier a en effet insisté grandement pour que l’enregistrement des 2 guitares se fasse en simultané, histoire de gagner du temps et permettre ainsi au frontman Jonathan Davis d’avoir une matière plus conséquente qu’à l’accoutumée pour écrire ses textes. « Nous avons fait cet album l’année dernière entre les dates pour le 20ième anniversaire (celui du premier et éponyme opus de Korn. Ndr). À chaque fois que nous rentrions de tournée, nous allions en studio pour essayer de composer et d’enregistrer certaines idées », explique Munky. « Il a branché 2 amplis et nous a dit : « Ok, je veux que vous enregistriez en même temps. Faites-moi confiance. Ça va être génial ». Et nous de répondre : « Quoi ? Mais on a jamais fait ça auparavant ! » Au début, c’était difficile. Si Head faisait une erreur, nous devions stopper l’enregistrement et recommencer, sauf si 99% du titre était en boîte. Là, on pouvait résoudre le problème. Cette méthode a fait que nous avons mieux joué sur cet album et ce fut un réel plaisir que de procéder ainsi. Je me demande comment nous n’y avons jamais pensé jusqu’à présent. » Précédemment à ces confidences, Munky avait déclaré que le groupe était sorti de sa zone de confort et que le nouvel album contenait quelques passages lorgnant vers le rock progressif.
Photo : © Dean Karr

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password