À LA UNE New

KOPO SWELL EQUINOXE – Résonances magnétiques

Fred Pons, le luthier français créateur des guitares Kopo, a conçu un modèle Swell très particulier. Fabriqué à quelques dizaines d’exemplaires entre 1995 et 2005, il rencontra un succès certain à l’époque. Aujourd’hui Fred en propose une version unique confiée à l’artiste peintre Nathalie Léonard pour une empreinte décorative exceptionnelle et magnétique. Cette Swell s’appelle désormais « Equinoxe ».

Avec son petit gabarit, elle se faufile partout, à n’en pas douter cette Equinoxe est influencée par la Les Paul Junior, ce qui n’est pas pour déplaire. Simple, moderne, dotée d’un corps en tilleul qui la rend légère, cette guitare offre un équilibre parfait, elle ne pique pas du nez, cela va sans dire, et la prise en main est très confortable. Taillé dans un acajou sélectionné, le manche reçoit une touche sertie de 22 frettes fines qui possèdent un méplat sur le dessus de la barrette. La courbe de la touche (radius) en palissandre s’avère elle aussi plutôt plate, ce qui offrira une certaine aisance aux solistes. Notez les superbes incrustations encastrées à la main sur cette touche; les cercles de différentes tailles donnent un effet discret de bulles en suspension. Les frettes sont bien polies, mais elles auraient pu l’être un « chouïa » plus pour une telle guitare qui propose au demeurant un toucher de jeu agréable pour plaquer confortablement les accords.

Un dessin intuitif
Forts de bientôt trente ans de vie commune et de passions respectives pour la peinture et la lutherie, Nathalie et Fred n’avaient jamais jusqu’à présent croisé leurs activités sur une création. Le récent travail de Nathalie Léonard aura donné envie à Fred Kopo de tenter une expérience nouvelle en lui confiant pour plusieurs mois des corps de guitares en cours de fabrication, dans le but de réaliser une série de trois instruments uniques dont voici la Swell Equinoxe. La technique de Nathalie Léonard consiste ici à tracer à main levée, en laissant presque totalement guider son bras et sa main par son inconscient en fonction des proportions et des volumes du support, pour aboutir à ce qu’elle qualifie de « dessin intuitif ». Cette série de trois instruments s’appelle « Résonance magnétique » (http://nathalie-leonard.com/).

Le style DiMarzio
Cette Swell Equinoxe se présente comme une excellente guitare solidbody équipée de deux humbuckers DiMarzio, j’oserais dire les meilleurs de la marque car je suis un inconditionnel du modèle Tone Zone (ici en position manche) ainsi que du modèle Evolution près du chevalet. Un choix judicieux de deux micros qui permettent d’aborder des sonorités certes claires et fluides mais surtout puissantes en mode crunch et distorsion. En jouant du gain et du volume sur un ampli, il est possible d’obtenir de nombreuses sonorités juteuses qui ne démentent pas la réputation méritée de cette grande marque de micros. On aurait pu imaginer deux splits pour séparer les bobinages des humbuckers, mais en jouant je n’ai pas senti une envie pressante d’avoir des sons plus affinés. Toutefois, les splits offrent des contrastes de sons étriqués parfaits pour le funk par exemple. Qu’à cela ne tienne, à la demande Fred vous fera quelques soudures pour arranger ça si vous en ressentez le besoin. Voilà une guitare de haut niveau qui malgré sa valeur ne restera pas exposée dans un salon. Magnifique, élégante et solide, elle est « addictive ». On ne pourra plus s’en passer en live comme en studio.

Patrick Dietsch

Kopo-OC_0003 Kopo-OC_0002

 

Caractéristiques

  • Corps : tilleul
  • Manche : acajou Khaya
  • Touche : ébène
  • Micros : 2 doubles-bobinages DiMarzio Tone Zone et Evolution
  • Contrôles : volume et tonalité avec boutons « poste de radio » à l’ancienne
  • Mécaniques: Gotoh, boutons ébène
  • Chevalet : Schaller
  • Étui : oui
  • Modèle gaucher : sur commande
  • Prix : 3500€
  • Distributeur : www.guitars-addicts.fr

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password