À LA UNE New

KOLL TROUBADOUR – Big Crunch

Sortir des sentiers battus, tout en respectant un certain sens de la tradition : voilà le pari remporte haut la main par Saul Koll, un luthier de Portland, avec une guitare dont lunique micro suffit pour répondre à de très nombreuses attentes.

Dans l’Oregon, on ne fabrique pas que des chaussures de sport avec une virgule en guise de logo. On sait aussi y faire en matière de guitares et d’effets boutique. Le luthier Saul Koll ancien guitariste du groupe de San Diego The Charms, en est la preuve. Son modèle Troubadour a tapé dans l’œil de la rédaction. Sa forme très californienne n’est pas sans évoquer le design de nombreuses guitares des années cinquante, un minimum d’équipement… une guitare a priori simple et directe, mais qui ne se contente pas de se la jouer à l’ancienne. Car la Troubadour propose certes un manche en V d’un confort rare, et des mécaniques vintage… mais aussi un chevalet vibrato Gotoh plus moderne qui tient la route, même en le maltraitant sans pitié, ainsi qu’un sillet de tête Graphtech. Le son est délivré par un unique TV Jones Powertron, un micro qui séduit d’emblée sur le canal clair. À la fois chauds et détaillés, les sons surprennent avec ce modèle pourtant situé près du chevalet. Une sorte de petit voile rend le timbre assez sombre, mais toujours de manière très musicale. Ce n’est ni un single coil, ni un P-90, c’est un Powertron. Avec un tel équipement, la Troubadour semble bien partie pour les sons crunch ou avec un poil de drive. En poussant le gain de l’ampli, ou en ajoutant une pédale de drive, on obtient un grain assez sale, mais toujours relativement ample, avec une jolie dose de graves. Ce côté généreux permet d’aligner du gros riff, qui peut devenir encore plus baveux avec une fuzz, sans perdre de précision. C’est bluffant. On ne plonge donc pas automatiquement dans le son garage, un peu plus cru et direct. Mais l’ouverture du potard de tonalité au maximum, ainsi qu’un réglage de rigueur sur votre ampli permet de s’installer dans ce registre sans difficulté. Finalement, la Troubadour possède un petit côté Fender pour son manche, un clin d’œil à Grestch avec son micro, une allusion à certaines Gibson pour son côté plus velours dans le son… le tout avec une vraie personnalité en partie due à son look, et à sa tête. En poussant la guitare plus loin avec une pédale de distorsion, elle ne faillit pas. Bien entendu, on est plus dans le domaine du vieux heavy rock que du gros plan en High Gain, mais le son ne décroche jamais, il reste plein et détaillé à la fois. Une fois toute cette palette sonore passée en revue, on a finalement craqué pour se remettre directement sur les sons clairs. Parce que malgré son profil taillé pour le crunch et le rock fiévreux, qu’il soit garage ou non, la Troubadour nous convainc grâce à ce clean majestueux qui n’a besoin de rien d’autre pour sonner magistralement.

Guillaume Ley – Photos : Thomas Baltes

KollTroubadourHeadBAck_Fotor

 

Caractéristiques

  • Type : solidbody
  • Corps : aulne
  • Manche : érable
  • Touche : palissandre
  • Chevalet : vibrato Gotoh
  • Micro : TV Jones Power Tron
  • Contrôles : volume, tonalité
  • Origine : U.S.A.
  • Prix : 2190€
  • Distributeur : www.guitars-addicts.fr

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password