À LA UNE New

KEELEY ELECTRONICS DDR – Double dose, triple utilisation

C’est la tendance chez Keeley : réunir deux effets sous un même boîtier pour une utilisation et des combinaisons optimales.
 Après l’Aria
 et la Cavern,
 voici la DDR.

C’est la parfaite 
association d’effets essentiels pour le guitariste, à savoir la saturation et un Delay ou une Reverb. Car, comme ces frangines du même acabit, la DDR possède deux sections distinctes, chacune avec ses réglages, et activables individuellement. Côté saturation, on est dans l’Overdrive de grande qualité, avec le choix entre un son crunchy, parfait pour riffer, et un autre plus « screamer » pour les solistes. Dans les deux cas, ça sonne de manière naturelle et organique, c’est très beau, aussi bien seul qu’en renfort d’un son déjà saturé. Côté spatialisation, on a le choix entre deux types de Delay (esprit analogique et pur numérique) et deux types de réverbe (Spring et Plate). Petite frustration, si le
 son est à chaque fois très joli, il faut choisir entre la Reverb et le Delay. Pas de cumul des mandats sur ce coup ! Dommage. En revanche, la marque a pensé à un système qui permet d’intégrer des effets entre les sons saturés et les spatialisations. Il faut pour cela s’équiper de deux câbles spéciaux de type TRS, avec un jack stéréo d’un côté et deux jacks mono de l’autre. En suivant le schéma explicatif disponible sur le site officiel de Keeley, vous pouvez désormais intégrer un Chorus, un Tremolo… ou un Delay et utiliser la Reverb de la pédale. Un excellent produit qui sonne en toutes circonstances.
Guillaume Ley – Photo : © Olivier Ducruix

Caractéristiques

  • Type : Overdrive/Delay/Reverb
  • Connectique : entrée, sortie
  • Réglages : Blend, Decay, Time, sélecteur Delay/Reverb, Level, Tone, Drive, footswitch (x2) Wet/Drive
  • Prix : 239€
  • Distributeur : www.lazonedumusicien.com

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password