À LA UNE New

JAMIE LENMAN – Devolver – (Big Scary Monsters)

Lorsque les titres de « Devolver » cessent de défiler, on cherche désespérément à comprendre ce qui vient de se passer et à regrouper tranquillement ses neurones sous le même toit. Car la découverte de ce nouvel album de l’ex-leader de Reuben (un groupe assurément injustement méconnu dans l’Hexagone) se révèle au premier abord déstabilisante. On saute d’une débauche de décibels à des ambiances plus légères, sans que l’ensemble du disque puisse être taxé de décousu. Tel un funambule, Jamie Lenman trace un fil imaginaire entre un rock exigeant et pointu, quelque part entre Barkmarket (Personal) et Helmet (Waterloo Teeth), et des ambiances plus pop chères aux Écossais de Biffy Clyro, prouvant qu’il est autant un guitariste bourré d’idées qu’un vocaliste de premier ordre, capable aussi bien de pousser un gueulante que d’envoyer une mélodie imparable, ou même encore de chuchoter. Les écoutes suivantes de ce très riche « Devolver », et l’acceptation au final de cette double facette, ne feront que confirmer la première impression : Jamie Lenman est définitivement un artiste hors normes, fantasque et terriblement talentueux. Assurément un des disques majeurs sortis en 2017.
Olivier Ducruix

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password