À LA UNE New

HAGSTROM – Retour en force

Après un sommeil d’une vingtaine d’années, le fabricant d’origine suédoise, relancé en 2004, a connu un succès grandissant et vu certains de ses modèles devenir des classiques. Un retour à la vie presque miraculeux pour cette marque créée en 1958.
Propos recueillis par Guillaume Ley

Hagstrom est une marque à l’équilibre entre design old school et innovations techniques. N’avez-vous jamais été tentés de créer des instruments avec des silhouettes plus contemporaines ?

Craig Smith (directeur général) : Pour être honnête, oui, et nous avons plusieurs projets dans nos petits carnets qu’on peut considérer comme étant plus « modernes ». Hagstrom a la réputation d’être 
plutôt une marque vintage, ce qui a 
eu tendance à orienter la direction
 de nos designs. Mais le succès de la Fantomen signature (Ghost) nous a aidés à sortir de ce carcan.

Pat Smear (Foo Fighters), Ghost, Paramore… le fait de collaborer avec de plus en plus d’artistes serait une des solutions pour continuer d’améliorer vos guitares ?
Nous sommes justement en train
 de parler de futures réalisations
 avec des artistes. Être en tournée
 à travers le monde, se retrouver confrontés à différents problèmes, fait de ces musiciens professionnels des personnes qui ont beaucoup à partager quand on aborde la question des défis qu’ils ont à relever. Ils nous obligent à nous séparer de certains de nos réflexes, à réfléchir de manière plus large et à développer certaines innovations.

Le Resinator, ce matériau synthétique que vous utilisez pour la touche semble être un choix gagnant à l’heure des restrictions sur le palissandre. Les guitaristes y sont-ils favorables ?
On a clairement évité ce problème majeur posé par l’approvisionnement en palissandre en travaillant sur notre propre matériau pour la touche de nos guitares depuis le début. Depuis que nous avons développé le Resinator,
 à une époque où le palissandre
 était régulièrement utilisé dans la production de guitares, nous n’avons cessé d’expliquer les avantages de ce matériau par rapport à de nombreuses autres essences. Les guitaristes sont encore très traditionalistes dans leurs choix. Mais quand ils notent une différence de ton et apprécient ce que le Resinator peut leur apporter, ils comprennent vite que ce n’est pas juste du marketing.

Après le Truss-Rod H-Expander ou le Resinator, quelles seront vos prochaines innovations ?
Nous essayons surtout d’améliorer chacune de nos innovations « uniques ». Par exemple, notre Truss-Rod H-Expander en est à sa quatrième version depuis que Hagstrom
 est revenu sur le marché et nous continuons de travailler dessus. Nous avons récemment développé un système de micros unique qui offre au musicien un choix énorme d’options tonales.


Des classiques à la « swedoise »
Chez Hagstrom, les modèles le plus souvent cités par 
les musiciens se nomment Swede, Ultra Swede, ou Viking. Quels sont ceux qui ont remporté le plus de succès ? « Les tendances dans la musique ont joué un grand rôle dans
 le succès de certains de
 nos modèles. Il y a 10 ans, quand le jazz a soudain explosé à travers le monde, nos modèles jazz se sont vendus en masse. J’aurais du mal à savoir quel est notre modèle ayant le plus de succès. La Viking, l’Ultra Swede et la Super Swede sont devenus des standards pour certains guitaristes. Ce qui peut influencer les gens, c’est de voir leurs musiciens favoris avec une de nos guitares entre 
les mains. Et la Fantomen développée avec le groupe Ghost a, de ce point de vue, littéralement explosé. Les musiciens veulent quelque chose qui change des modèles du marché. Je pense que les innovations que nous apportons à chaque instrument les aident à se démarquer du reste de la meute. »

 

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password

banner