À LA UNE New

LA GUITARE DU MOIS – Gibson Les Paul Custom Black Beauty 1968

  • LA GUITARE DU MOIS – Gibson Les Paul Custom Black Beauty 1968
  • LA GUITARE DU MOIS – Gibson Les Paul Custom Black Beauty 1968
  • LA GUITARE DU MOIS – Gibson Les Paul Custom Black Beauty 1968
  • LA GUITARE DU MOIS – Gibson Les Paul Custom Black Beauty 1968

Dans cette rubrique, nous vous proposons de retrouver des guitares qui sortent de l’ordinaire. Rare, vintage, tombé dans l’oubli, réalisé par un luthier ou par le custom shop d’une marque, qu’importe la provenance de l’instrument choisi pourvu qu’il y ait l’ivresse de la découverte.
Par Olivier Ducruix – Photos : © Olivier Ducruix

L’avis de Julien Attias (Woodstore)
À la fin de l’année 1960, Gibson décide d’arrêter la production de la Les Paul pour commercialiser la SG en 1961, mais toujours sous l’appellation Les Paul. La marque avait envie de moderniser quelque peu sa gamme en proposant un instrument plus rock. Certaines rumeurs parlent aussi d’une histoire de contrat et de droits entre Gibson et Les Paul. Mais bon, ce sont des ouï-dire à vérifier… Quoi qu’il en soit, pendant un peu plus de 7 ans, il n’y a plus de Les Paul et, suite à une demande constante des utilisateurs de ce modèle, Gibson ressort en 1968 cette Black Beauty, ainsi qu’une Goldtop, un modèle que nous avons déjà eu à la boutique, il y a 4 ans. Mais la Black Beauty, qui est une vraie réédition du modèle phare des années 50 – en l’occurrence de 1957 –, reste quand même plus rare. On a ici un corps en 1 pièce, ainsi qu’un manche en 1 pièce, que l’on appelle le long tenon, un manche qui va jusque sous le micro. Ce modèle va être fabriqué pendant très peu de temps, seulement quelques mois, puisque dès la fin de l’année 1968, il y a l’apparition du manche en 3 pièces. Celle que nous avons est une des toutes premières, avec le point sur le i de Gibson qui disparaitra par la suite et les fans des Les Paul 1968 repèrent ce genre de détail. Rien n’a été changé, cette guitare est absolument parfaite avec en plus son étui d’origine, intérieur gold. Les frettes, que l’on a surnommées fretless wonder, sont petites et vraiment très plates. C’est un peu bizarre au début, mais quand on s’y habitue, c’est juste génial. Et le son ! Rien que d’y penser, j’en ai encore des frissons… Quand j’ai branché la guitare pour la première fois, ce fut tout simplement hallucinant ! Le prix de cette Gibson Les Paul Custom Black Beauty de 1968 peut paraître complètement fou, même pour nous, en tant que vendeurs… mais on n’en trouve pas, contrairement à une Goldtop de la même année et avec les mêmes caractéristiques.
Prix : 22 000€

 

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password

banner