À LA UNE New

LA GUITARE DU MOIS – Burns Flyte 1976

  • LA GUITARE DU MOIS – Burns Flyte 1976
  • LA GUITARE DU MOIS – Burns Flyte 1976
  • LA GUITARE DU MOIS – Burns Flyte 1976
  • LA GUITARE DU MOIS – Burns Flyte 1976
  • LA GUITARE DU MOIS – Burns Flyte 1976
  • LA GUITARE DU MOIS – Burns Flyte 1976
  • LA GUITARE DU MOIS – Burns Flyte 1976

Dans cette rubrique, nous vous proposons de retrouver des guitares qui sortent de l’ordinaire. Rare, vintage, tombé dans l’oubli, réalisé par un luthier ou par le custom shop d’une marque, qu’importe la provenance de l’instrument choisi pourvu qu’il y ait l’ivresse de la découverte.
Par Olivier Ducruix – Photos : © Olivier Ducruix

L’avis de Jérémie (Guitare Collection)
La marque Burns a été créée à la fin des années 50 par Alice Louise Farrell et James Ormston Burns. Elle fut assez vite très populaire dans les années 60 car ses guitares étaient jouées par les Shadows qui avaient un contrat d’exclusivité avec Burns avant qu’ils ne partent pour rejoindre Fender. Burns a continué de fabriquer des instrumentaux très originaux avec des formes qui l’étaient tout autant, avec des micros et une électronique développés par la marque. Il y a eu plusieurs histoires de rachat et, au final, la marque Burns UK a vu le jour en 1974 avec toujours cette envie de proposer des modèles très originaux, dont la Burns Flyte qui avait à l’origine l’appellation Concorde en hommage à l’avion supersonique mis en service pour la première fois en 1976. La tête de la guitare rappelle le nez allongé du Concorde, les côtés ressemblent aux ailes de l’avion. Question micros, c’est aussi très original : ils ont été spécialement conçus pour ce modèle avec un rendu à mi-chemin entre l’électrique et l’acoustique. Étrangement, c’est une guitare qui fut souvent utilisée dans le milieu du glam rock et popularisée grâce à Marc Bolan, le leader de T.Rex, et par le groupe Slade, à la fin des années 70. La Burns Flyte que nous avons chez Guitare Collection est proposée dans la couleur la plus rare qui existait à l’époque, en vert. Il y a vraiment plein de petits détails assez originaux, comme par exemple ce binding en aluminium au niveau du manche. On ne connaît pas le nombre exact d’exemplaires produits, mais c’est sans doute assez peu vu que Burns UK a juste existé pendant 2 ans. La Flyte a d’ailleurs été la seule guitare de la marque qui a réellement fonctionné en terme de ventes, mais apparemment pas suffisamment (un modèle basse de la Flyte a également été produit à l’époque. Ndr)… Pour ce qui est du prix, on est dans une fourchette comprise en 2500 et 3000€, selon l’état, ce qui reste plutôt raisonnable pour des instruments vintage assez rares. Après, on sait ce qui peut se passer quand un modèle redevient populaire. Son prix peut carrément doubler, voire tripler. Il suffit de regarder les prix des guitares Airline jouées par Jack White…

Guitare_Collection_logo

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password