À LA UNE New

GONE IS GONE – Echolocation – (Rise Records)

Pas moins de 6 mois après le EP « Gone Is Gone » copieusement garni de 8 titres bien plus que prometteurs en guise de présentation, le supergroupe composé de Troy Sanders (bassiste de Mastodon), Troy Van Leeuwen (guitariste de Queens Of The Stone Age), Tony Hajjar (batteur d’At The Drive-In) et Mike Zarin (multi-instrumentiste et compositeur de bande-son pour le cinéma) livre son premier album. Boulimie créatrice ou peur de ne pas mener à bien une aventure qui risque d’être mise en veilleuse lorsque les formations principales des intéressés reprendront réellement du service ? Au final, qu’importe la réponse. L’essentiel est que le présent disque est une totale réussite et un bel exercice d’équilibrisme avec un Troy Sanders presque étonnant et au meilleur de sa forme. Entre expérimentations sonores (Slow Awakening et Fast Awakening, un même morceau joué avec des tempos différents) et riffs de guitares plombés (Sentient, Resurge), tout en s’autorisant quelques excursions du côté de l’electro (Roads, sublime version du titre de Portishead), et de l’acoustique (Resolve), Gone Is Gone réalise ici un premier opus dense et magnifiquement maîtrisé, dont la richesse se dévoile encore et encore au fil du temps. Un travail d’orfèvres, assurément, que les fans de Failure, des Deftones et autres Queens Of The Stone Age sauront apprécier.
Olivier Ducruix

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password