À LA UNE New

GIMME 5 – Jansen Press (Carousel Vertigo)

Après un premier album sorti il y a 4 ans, Carousel Vertigo revient avec « Revenge Of Rock And Roll », un joli condensé de classic rock tendance heavy et de blues gorgé d’électricité. Jansen Press, qui partage le rôle de guitariste avec Vincent Martinez dans le groupe, nous parle des 5 disques qui l’ont marqué.
Propos recueillis par Olivier Ducruix – Photo : © Olivier Ducruix

 

LED ZEPPELIN
Physical Graffiti
C’est l’album qui a tout déclenché… À l’époque, mon frère avait déjà « House Of The Holy » et le « IV ». Par la suite, j’ai eu la chance de voir Led Zep au Madison Square Garden, le 13 Juin 1977 et ce concert a changé ma vie. Quand ils ont attaqué Kashmir, avec les lasers verts, ce fut un choc pour le gamin que j’étais. J’ai couru acheter ce disque et j’ai commencé à apprendre tous les morceaux sur ma toute première guitare. En 1997, j’ai eu la chance de rencontrer Jimmy Page dans un magasin de Nashville et je l’ai remercié pour l’inspiration et lui ai aussi dit que tout était de « sa faute ». C’est le chef-d’œuvre de Led Zeppelin parce que le groupe est au top de son art.

 

HUMBLE PIE
Performance (Rocking The Fillmore)
J’ai découvert Humble Pie sur le tard et ce disque reste pour moi l’un des meilleurs albums live. La fluidité de Peter Frampton et le style à l’arrache de Steve Marriott se complètent à merveille. Mention spéciale à Kevin Shirley, jeune batteur de 17 ans, qui maîtrise parfaitement son sujet. C’est l’alchimie parfaite entre 2 guitaristes complices, aux styles différents, mais qui groovent à l’unisson pour au final mettre le feu. Cet album a certainement influencé beaucoup de groupes avec 2 guitaristes, dont Carousel Vertigo.

 

THE BLACK CROWES
By Your Side
C’est le mélange parfait entre le hard rock, le blues et la soul. Je l’ai écouté à Nashville dès qu’il est sorti. Tous les morceaux sont bien écrits, les guitares sont précises et en parfaite osmose avec les autres instruments. Rich Robinson y est excellent… Il s’est occupé d’enregistrer toutes les parties guitares sur « By Your Side ». Je les ai vus à Nashville avec Audley Freed comme second guitariste et ils ont joué plein de morceaux de cet album. J’adore le feeling de ce disque et je peux dire que c’est une vraie source d’inspiration…

 

BAD COMPANY
Bad Company
Voilà un autre disque que mon frère avait dans sa collection. À l’époque j’écoutais à la radio la station rock WNEW-FM de New York City sur laquelle le titre Can’t Get Enough passait quasiment toutes les heures. J’adore la relation entre la guitare de Mick Ralphs et la voix de Paul Rodgers soutenue par la groove machine constituée de Simon Kirke et Boz Burell. Dans cet album, il existe un équilibre rythmique parfait sur lequel Paul Rodgers peut se laisser aller. Le jeu de Mick Ralphs est très mesuré et complémentaire de la section rythmique, et propose des contrastes aux mélodies vocales. C’est un peu comme si Mott The Hoople rencontrait Free !

 

CRY OF LOVE
Brother
Je me souviens d’avoir découvert Cry Of Love avec le morceau Peace Pipe qui passait sur une radio de Nashville, alors que j’étais en voiture… Cet album est sorti en plein mouvement grunge, dans les années 90. C’est un véritable OVNI qui, à mon avis, est sous-estimé. J’adore la complémentarité entre le jeu de guitare d’Audley Freed et la voix de Kelly Holland (le chanteur est décédé en février 2014, à l’âge de 52 ans. Ndr). On a l’impression que tout a été enregistré en live avec très peu d’overdubs. « Brother » est pour moi un must dans son genre !

 

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password

banner