À LA UNE New

GIBSON LES PAUL STANDARD 50’S & LES PAUL TRIBUTE – Retour au premier plan

Une mise à plat était nécessaire pour relancer une marque qui avait pris du plomb dans l’aile. Gibson l’a bien compris et revient avec des guitares plus sérieuses que les modèles qui ont terni son image.

Après une période mouvementée au cours de laquelle Gibson a perdu de sa superbe et la société Gibson Brands a été mise en faillite, la marque américaine tente de se redorer son blason. Arrivé en 2018, son nouveau PDG, James JC Curleigh, avait annoncé vouloir trouver l’équilibre entre le respect de la tradition et l’innovation. Il fallait avant tout que Gibson renoue avec un certain sens du travail bien fait. Car au-delà de certains choix douteux comme celui de placer le très controversé système d’accordage G-Force à tout va, c’est surtout du côté de la finition et de
 la lutherie (ainsi que du contrôle/qualité) que l’affaire se corsait. Bien décidé à se remettre en selle, la marque américaine
 a donc effectué un grand nettoyage, en faisant disparaître par exemple la notion de millésime de ses guitares : il n’y aura pas d’édition 2019, ou 2020. Désormais, trois séries distinctes sont de la partie, abritant différents modèles : Original, Modern et Custom Shop Original. Pour notre banc d’essai, nous avons testé deux guitares 
très semblables de prime abord, mais à la philosophie bien différente. La première 
est une Les Paul Standard de la série Original qui nous ramène instantanément
 à la glorieuse époque de la fin des années 50, tandis que la seconde, tirée de la série Modern, se veut plus contemporaine. Toutes deux arborent une finition Tobacco Burst, mais la Les Paul Tribute (série Modern) présente un verni mat à l’aspect plus rustique et moins glossy que sa grande sœur. Point non négligeable, on constate aussi que le prix de la Standard est en baisse (entre 400 et 500 euros par rapport au modèle 2018).

Classic rock
Cette Standard 50’s est une belle guitare comme on en avait peu vu ces dernières années chez Gibson. La finition est propre, tout comme la lutherie en général. On ne constate aucune coulure de vernis inappropriée ni frette qui dépasse, même légèrement. Pour le reste, on retrouve ce qui fait le son d’une Gibson Les Paul équipée de micros Burstbucker. C’est rond, profond, assez sombre dans l’ensemble, avec un niveau de sortie plus généreux que des micros vintage. Associé à cette lutherie plus « traditionnelle », l’équilibre vintage/moderne est là. Parfait 
pour le rock et le hard rock, avec cette assise solide qui a tant contribué à forger la légende. Sans surprise, certes, mais rassurante quant à la présentation et au confort de jeu, la nouvelle Standard renoue donc avec la tradition Gibson.

Pointure moderne
Mais c’est finalement la version la plus économique et la plus moderne qui nous a enthousiasmé. Non qu’elle soit meilleure, mais pour le coup, elle apporte un petit quelque chose intéressant qui, peut-être, fâchera les puristes. Au-delà de son corps « Ultra-Modern Weight Relief » dans lequel sont creusées de nombreuses cavités permettant de l’alléger, c’est son manche qui intrigue. Si son profil rounded le rend facile à prendre en main, l’essence qui le compose change la donne : de l’érable ! Le résultat est assez intéressant, puisqu’on obtient assez logiquement un son moins profond que sur le modèle Standard, avec un sustain plus réduit, mais on gagne en clarté et en détail ce qu’on perd en profondeur, quelque part entre la Les Paul et la Strat. Confortable et abordable (son prix déjà situé sous la barre des
 1200 euros n’a pas autant évolué que celui de la Standard), la Tribute du jour a des arguments pour séduire.
Guillaume Ley – Photo : © Flavien Giraud

Caractéristiques Gibson Les Paul Standard 50’s

  • Type : Solidbody

  • Corps : acajou, table érable
  • Manche : acajou
  • Touche : palissandre
  • Mécaniques : Amber Top Hats
  • Chevalet : ABR1 Tune-O-Matic
  • Micros : Burstbucker 1 (manche), Burstbucker 2 (chevalet)
  • Contrôles : volume (x2), tonalité (x2), sélecteur à 3 positions

  • Origine : États-Unis
  • Prix : 2400€
  • Distributeur : www.gibson.com

Caractéristiques Gibson Les Paul Tribute

  • Type : Solidbody

  • Corps : acajou, table érable

  • Manche : érable
  • Touche : palissandre
  • Mécaniques : Vintage Deluxe
  • Chevalet : Aluminium Tune-O-Matic
  • Micros : 490 R (manche), 490 T (chevalet)
  • Contrôles : volume (x2), tonalité (x2), sélecteur à 3 positions

  • Origine : États-Unis
  • Prix : 1100€
  • Distributeur : www.gibson.com

La loi des séries
Ce n’est pas parce qu’on repart du bon pied qu’on remet automatiquement tous les compteurs à zéro. Si l’année de production n’est plus ajoutée au modèle de la guitare, les noms des lignes utilisées (Tribute, Standard, Classic…) sont réparties entre deux grandes lignes principales : Modern et Original (la Custom Shop Original accueillera des modèles d’exception au compte-gouttes). La Tribute testée ici fait donc partie de la série Modern. Cette série comporte aussi une Les Paul Modern qui possède un manche asymétrique, des micros avec système coil tap, histoire d’aller encore plus loin dans l’apport d’outils avancés pour guitaristes contemporains.

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password