À LA UNE New

GIBSON – La marque américaine dépose le bilan

En grande difficulté financière depuis plusieurs mois (voir notre dossier sur le sujet), Gibson vient de déposer le bilan et devrait continuer son activité après une inévitable et indispensable restructuration de ses activités. Un plan d’urgence a été mis en place avec l’accord de la majeure partie des créanciers de l’entreprise.

Le célèbre fabricant de guitares a été contraint de se placer mardi 1er mai sous la protection du chapitre 11 (un dispositif juridique américain concernant la loi sur les faillites américaine) afin de rembourser ou refinancer une dette qui s’élève à 375 millions de dollars d’obligations. Grâce à cette double procédure, Gibson se voit autorisé à continuer son activité, le temps qu’un accord soit trouvé avec ses créanciers. Un accord de restructuration que Gibson Brands a déjà mis en route avec les détenteurs de 69% du montant des obligations à échéance au 1er août. Résultat, une nouvelle ligne de crédit de 135 millions de dollars a été décidée.

Des guitares et de l’audio pro
Quant à la restructuration, elle est plus que prévisible : la marque américaine a indiqué qu’elle se concentrera exclusivement sur la production d’instruments et de matériel audio pro et ainsi fermer sa division innovation. En clair, les marques Gibson, Epiphone, KRK et Cerwin Vega continueront, ce qui ne devrait pas être le cas pour Philips, TEAC et Onkyo, des enseignes acquises via la filiale innovation de Gibson. « Ce n’était clairement pas une bonne décision », a récemment déclaré Henry Juszkiewicz, le PDG de l’entreprise, dans un entretien avec le New York Times. Son rêve de faire de Gibson une marque « lifestyle » semble aujourd’hui bel et bien fini. Dans la tourmente depuis le début de la crise, Henry Juszkiewicz reste actuellement en place pour s’occuper de cette fameuse restructuration : « ce processus sera pratiquement invisible pour les clients, qui pourront continuer à bénéficier de produits et d’un service clients sans égal », a commenté le PDG. Pour information, Henry Juszkiewicz et le président David Berryman contrôlent, à eux 2, environ 85% du capital de Gibson Brands, selon les documents déposés ce mardi 1er mai, dans un tribunal spécialisé du Delaware. Affaire à suivre…

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password

banner