À LA UNE New

GAMECHANGER AUDIO PLASMA PEDAL – High Voltage !

Petite révolution dans la distorsion : les jeunes ingénieurs de Gamechanger Audio proposent avec la Plasma Pedal une toute nouvelle manière de distordre le son d’un instrument. Bluffant !

Venue de Riga en Lettonie, Gamechanger Audio (avec un nom pareil, mieux vaut proposer autre chose qu’une énième variation autour de la Tube Screamer) est une
 toute jeune marque qui s’est d’abord 
fait remarquer avec la PLUS Pedal (voir plus bas). Présentée au NAMM Show 2018, la Plasma est sa deuxième réalisation, plus 
sensationnelle encore : plutôt
 que de se baser sur les habituels transistors, lampes ou LED pour 
écrêter et faire saturer le son, cette pédale transforme le signal en décharges à haute tension (3,5kV annoncés !) qui passent ensuite à travers un tube au Xénon ! Le tout sur une alimentation 9V/300mA standard. À noter qu’il est possible de la tester en ligne en uploadant soi-même
 un son sur la page live Plasma Robot du site de la marque. Tout commence avec une spectaculaire dose de fun, le hublot central laissant voir le tube au Xénon
 qui à chaque attaque sur la guitare est parcouru de décharges bleutées. C’est X-Files sans effets spéciaux ! Et le son 
lui non plus ne manque pas de panache : une disto très fuzzy qui vous scratche
 les tympans… Les réglages de volume, tonalité (basses et aigus) et gain (Voltage) sont ici complétés par un potard de Blend – très prisé des bassistes – permettant
 de mixer son non traité et son distordu. Le fonctionnement de cette technologie inédite va avoir une incidence particulière sur le rendu sonore avec des harmoniques spécifiques, et même sur le jeu. Selon les réglages, le Voltage donne plus ou moins de sustain et de crépitations, mais permet aussi de la priver de courant : 
en dessous d’un certain seuil, le son se coupe et on obtient une sorte de Noise Gate ultra-efficace. C’est d’une précision chirurgicale, tranchant, heavy, redoutable en note à note. On imagine aisément cette pédale et ce son fuzz-
gate séduire Jack White, riffeur piquant et grand admirateur
de Nikola Tesla. Le Blend va s’avérer très utile pour travailler sur la présence de l’effet, doser cette distorsion et y mêler plus ou moins de son d’origine : avec la pédale placée plus loin dans la chaîne, avec d’autres saturations en amont, c’est comme si on superposait les signaux plutôt que 
de les combiner… À l’arrière, un switch permet d’appliquer ou non l’égalisation sur
 le son non affecté, afin de mieux les différencier ou les mixer. Les réglages
 de tonalité sont d’ailleurs terriblement efficaces : on peut largement atténuer 
les basses pour un son perçant ou au contraire obtenir un son monolithique ultra massif, stoner à souhait. Cette petite centrale atomique pour pedalboard offre un son moderne, différent, grisant ; et on a parfois l’impression d’avoir
 de l’électricité dans les doigts !
Guillaume Ley

Caractéristiques

  • Type : Disto
  • Connectique : entrée, sortie
  • Réglages : Blend, Voltage, Drive, Low Freq, High Freq, Clean EQ
  • Prix : 299€
  • Distributeur : www.fillingdistribution.com


Laiton letton
Les Lettons de Gamechanger Audio ont fait irruption en 2017 au Namm Show avec la PLUS Pedal, née grâce à un financement participatif, et proposant des effets de nappes ou de bourdons en temps réel, contrôlés par une pédale type piano en… laiton ! 
Une sorte de micro-Looper instantané permettant
 de prolonger le son d’un instant T, idéal pour produire des ambiances et textures sonores, largement paramétrable (attaque, Decay, possibilité d’empiler plusieurs sons) et dotée de sa propre boucle d’effet : 
en somme une vision améliorée de la Freeze d’Electro-Harmonix. Avec de nouveaux acteurs capables de rebattre ainsi les cartes, le marché de la pédale n’a jamais été aussi excitant…

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password