À LA UNE New

FULLTONE CS-OCD-GE – Germanium premium

La célèbre OCD de Fulltone se décline dans une version Custom Shop à la robe turquoise, une édition limitée agrémentée d’une paire de diodes germanium, à rendre fous ceux pour qui le Drive est obsessionnel… et compulsif.

Fulltone n’en a jamais fini avec le son… Michael Fuller s’en doutait probablement lorsqu’il a baptisé sa pédale Obsessive Compulsive Drive. Qui est rapidement devenue une des saturations les plus réputées 
parmi les effets boutique, un best-seller et un classique instantané né il y a une
 quinzaine d’années maintenant.
 Moins caricaturale qu’une 
Tube Screamer ou qu’une DS-1, moins transparente qu’une Centaur, une King 
Of Tone ou une Timmy, elle offre une polyvalence rare, utilisable sur toute
 sa plage de gain, qui permet de couvrir bien des besoins, du crunch léger au
 rock hargneux et rocailleux, avec une couleur évoquant le grain Marshall. On
 ne reviendra pas ici sur l’évolution du modèle au fil de ses subtiles modifications (voir plus bas), chacun s’en fera son idée (pour ceux qui n’auraient pas déjà une opinion tranchée !). Cette nouvelle version Custom Shop est conçue sur une base de V2, dont elle reprend le circuit. Elle est ainsi équipée de son propre Buffer avec un switch interne pour basculer au choix entre True Bypass et « Enhanced Bypass », qui vise à compenser les pertes d’aiguës sur un pedalboard chargé et maîtriser les éventuels caprices d’impédance. Outre une finition turquoise fort jolie avec diode bleue assortie, cette OCD-Ge ajoute aux deux transistors à effet de champ (Mosfet) du circuit de gain, deux diodes au germanium, issues d’un stock déniché par Fulltone. Intéressant quand on sait que la première version de l’OCD était dotée d’une diode germanium, abandonnée par la suite faute de stocks suffisants… Pour le reste, rien de déroutant puisqu’on retrouve les trois réglages Volume/Drive/Tone ainsi que le mini-switch HP/LP (Hi-Peak/Low-Peak) permettant deux voicings différents, avec un rendu plus flatteur en HP (plus de volume, plus de médiums), moins saillant en LP. Le résultat est un grain un peu
 plus soft que sur l’originale, qui prend rapidement une belle épaisseur jusqu’à devenir fuzzy lorsqu’on la pousse dans
le dernier quart du gain. Jamais criarde, elle offre une belle rondeur avec une bonne présence dans les basses (pour ressortir avec un son plus tranchant,
 on pourra toujours la coupler avec une autre pédale type Treble Booster) ; et
 on a plus que jamais l’impression de jouer sur un canal d’ampli, avec cette réponse dynamique typique qui respecte les attaques et accompagne le jeu.

Marco Peter – Photo : © Olivier Ducruix

Caractéristiques

  • Type : Overdrive
  • Connectique : entrée, sortie
  • Réglages : Volume, Drive, Tone, HP/LP
  • Prix : 249€
  • Distributeur : www.fillingdistribution.com

Énième variation, deuxième version
En 2017, la sortie de l’OCD V2 est l’occasion pour Michael Fuller de redonner un éclairage sur l’évolution de sa fameuse pédale. En résumé, si les adeptes défendaient, qui la V1, qui la V3 ou la V4, le créateur de la marque expliquait qu’en réalité la V1 avait connu, en une douzaine d’années, de légères modifications (désignées1.2, 1.3, 1.4…) jusqu’à la 1.7. La V2, elle, représente une réelle révision du circuit, avec un buffer actif même éteinte (le Enhanced Bypass, dont Fuller revendique l’invention), une section d’entrée à l’impédance revue à la hausse (1 Méga Ohms, contre 330K auparavant). Pas de retour en arrière avec la version OCD-Ge qui hérite de ces mêmes « avancées ».

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password