À LA UNE New

FRACTAL AUDIO – La référence du numérique haut de gamme

Devenue la référence du matériel numérique haut de gamme pour émuler les amplis, les effets et les enceintes, la marque américaine veut montrer qu’il y aura toujours de la place pour tout le monde, comme nous l’explique son créateur Cliff Chase.

Pas moins de 11 ans après la sortie de l’Axe- FX, que ressentez-vous ?
Cliff Chase (fondateur et président de Fractal Audio) : Ces 11 années furent merveilleuses. Nous avons vu grandir notre compagnie, pendant que notre technologie progressait à vitesse grand V. Je pense que ce succès renforce l’idée de départ selon laquelle il était temps pour le numérique de s’affirmer comme étant la technologie préférée pour les produits haut de gamme dans le milieu de la guitare.

Comment voyez-vous l’arrivée massive d’émulateurs dans les catalogues de nombreuses marques ?
Une grande partie de cette tendance a commencé longtemps avant l’arrivée du premier Axe-FX. Mais 
je pense aussi que notre succès a aidé à paver le chemin de certains suiveurs. Tu sais que tu as du succès quand de nouvelles marques débarquent et basent leur stratégie marketing sur la comparaison de leurs produits avec les tiens.

Nous avons rencontré beaucoup de musiciens, utilisateurs de l’Axe-FX II,
 mais aussi accros à la section
 de puissance de leurs amplis à lampes…

C’est surprenant car ce n’est pas ce que nous disent les artistes, fans et consommateurs. Ils préfèrent un ampli plutôt clair, « flat » et avec 
le moins de personnalité possible. Le point le plus important, c’est
 de savoir qu’un ampli à lampes 
est inutile, puisque nous avons modélisé l’intégralité du signal avec nos produits. Nous avons développé un ampli de puissance virtuel ultra détaillé. Mais pour ceux qui le désirent, nos produits proposent aussi la possibilité de se passer de cette simulation pour se relier à
 un ampli à lampes. Mais ils sont une minorité, y compris ceux qui splittent le signal à l’intérieur du Fractal pour utiliser le simulateur d’enceinte dans la façade de la scène d’un côté, et de l’autre des vraies enceintes guitare en backline.

Justement, ne pensez-vous pas que l’Axe FX II est un peu passé pour un messager annonçant la mort des lampes ?
Je n’entends pas de glas sonner. Au lieu de cela, les amplis à lampes vont entrer dans une nouvelle phase, comme ce fut le cas pour le vinyle. Il y aura toujours de la place pour le patrimoine. En même temps, un de nos amplis préférés vient d’une compagnie Boutique moderne comme Carol-Ann, qui réalise ses meilleurs produits aujourd’hui.

Le haut de gamme s’envole
Loin des « petits » effets, telles que les pédales analogiques réalisées par Tech21 (ou les récents Micro Preamps de Mooer), Fractal Audio a fait le choix, comme Kemper avec son Profiler, Positive Grid (Bias Head) ou DV Mark (Multiamp), de se spécialiser dans l’émulation « haute fidélité », avec un menu d’options toutes plus folles les unes que les autres (réglage du bias, de l’état des lampes…). Aujourd’hui, la nouvelle génération d’Axe FX, plus précisément l’Axe-Fx II XL+, qui possède de nombreuses améliorations par rapport à ses prédécesseurs, coûte quand même 2699 €… Et 
on ne parle que du rack, sans pédalier de contrôle ni autre option. Pour les plus 
« petits budgets » qui ne demandent pas autant de choix, mais qui aiment tout avoir sous le pied, Fractal Audio a conçu l’AX8 (1599 €). Avec Line 6 et son Helix, ou l’arrivée de Headrush et de son pedalboard, nul doute que la lutte va s’intensifier au cours des mois à venir.

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password

banner