À LA UNE New

FOO FIGHTERS – Concrete And Gold – (Roswell Records/Sony Music)

Au fil du temps, l’indie rock des débuts s’est transformé doucement mais sûrement en une relecture plus classique du genre pour des audiences de concerts de plus en plus larges. Oui, les Foo Fighters sont devenus l’une de ces formations dites de stade que certains se plaisent à descendre en flèche juste par dédain. Le nouvel album de la bande à Dave Grohl devrait en calmer plus d’un, à commencer par ces ayatollahs de la musique. « Concrete And Gold » est une vraie réussite, beaucoup plus homogène que les dernières livraisons des Américains, avec quelques moments épiques (Run, Arrows, The Line), entre rock énervé (La Dee Da) et balades somptueuses (The Sky Is A Neighborhood, le poignant et planant Concrete And Gold), sans oublier la présence notoire de quelques invités (Justin Timberlake, Paul McCartney ou encore Alison Mosshart de The Kills). Alors oui, il sera sans doute impossible – ou presque – de pondre un nouveau « Colour And The Shape », véritable chef-d’œuvre de power rock, mais ce neuvième opus studio peut d’ores et déjà se glisser dans le top 3 de la discographie du groupe. Un grand disque, définitivement Foo.
Olivier Ducruix

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password