À LA UNE New

Fender Kingman ASCE – L’originale

Voici la Kingman 2015 ! La cuvée de l’année devrait faire saliver les mains et les oreilles des amoureux de la marque.

La Kingman est un modèle décliné au fil des décennies sur des caractéristiques historiques de base, agrémentées au gré des séries de quelques spécificités. La caisse est bien sûr de type dreanought, tradition oblige, et la finition sunburst à trois tons est directement empruntée à celle de la Stratocaster. Appliquée à une guitare acoustique, cela procure un look vintage très séduisant.

C’est une strat !
Le manche constitue l’attrait le plus marquant du modèle sur le plan de la pratique. Il s’agit tout simplement d’un manche en « C », identique à celui qui équipe les Strat’ de la maison ! Ce manche procure un confort et une facilité de jeu incroyables, à condition d’avoir eu auparavant quelques accointances avec l’univers de la guitare électrique, bien sûr. A contrario, on peut être dérouté par cet étonnant profil, surtout si les habitudes de l’instrumentiste sont ancrées dans la pratique de la guitare classique. Quoi qu’il en soit, jouer la Kingman ASCE s’apparente pour la main gauche à jouer une guitare électrique. A chacun ensuite de régler l’action des cordes afin d’orienter le tempérament de la guitare. La lutherie est sérieuse, elle présente des caractéristiques de choix, comme les sillets en os, la table massive, les filets délicatement travaillés ou encore le très beau sunburst. La plaque de protection nous rappelle la parenté (un euphémisme) de ce modèle avec sa légendaire grande sœur électrique : la Kingman est en effet dotée d’une pickguard doré à trois plis.

Volatile et scénique
La sonorité se révèle puissante, avec un caractère volatil si ce n’est éthéré. Le son s’évapore assez rapidement dans les airs, sous l’effet d’un sustain peu marqué et de basses à la dynamique contenue. Brillant et droit, le grain d’ensemble constitue une sorte de tapis harmonique plaisant à entendre. En rythmique, on a le sentiment d’un son compact, légèrement compressé, avec une dominante des hauts médiums et aigus. Si vous recherchez une sonorité profonde, avec des extrêmes marqués, ce n’est pas le modèle qu’il vous faut. En revanche, si c’est une sonorité très équilibrée, précise et brillante que vous souhaitez, la Kingman ASCE saura vous combler. Cette version 2015 est équipée d’un préampli Fishman Presys. Guitare branchée, il ne faut pas longtemps pour être convaincu du fort potentiel du modèle en usage électro. Entre l’aisance de jeu procuré par le manche et la sonorité transmise par le préampli, il est facile de recommander ce modèle pour la scène. Un vrai régal ! Au sein d’un combo blues-rock par exemple, il y a de quoi envoyer le bois ! La sonorité peut traverser le mix d’un combo énervé avec une facilité déconcertante, sans même avoir besoin de forcer un peu sur le Master Volume. Il est tout aussi possible de se faire de joyeux solos et être entendu comme il se doit. L’usage électro est assurément le gros point fort de cette Fender western électro.

Charme et originalité
Belle et dotée d’une bonne dose d’originalité, la Kingman ASCE 2015 est une guitare avec laquelle on ne passe pas inaperçu, tant sur les plans esthétique que sonore. Si ses aptitudes acoustiques ne manquent pas de charme, c’est lorsqu’on la branche à un système d’amplification dédié que cette guitare suscite une adhésion sans réserve. Elle est livrée en étui, ce qui mérite d’être souligné.

Jacques Balmat

Fender Kingman ASCE_2Fender Kingman ASCE_3

 

Caractéristiques

  • Style : dreadnought, électro-pan coupé
  • Table : épicéa massif
  • Fond et éclisses : acajou
  • Manche : acajou
  • Touche : palissandre
  • Mécaniques : vintage nickelées
  • Préampli : Fishman Presys
  • Contrôles : volume, EQ 3 bandes, phase, accordeur
  • Étui : oui
  • Prix : 790€
  • Distributeur : www.fender.com

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password

banner