À LA UNE New

EPIPHONE BRENT HINDS FLYING V CUSTOM – Taillée pour le gros son

Une V dans la grande tradition Gibson, mais siglée Epiphone et signée par le tatoué Brent Hinds de Mastodon. Une bonne guitare ? Notre testeur, lui a craqué.

Epiphone sort une nouvelle version de la Flying V mais dans une finition inédite, puisqu’il s’agit d’une adaptation du modèle signature que le Custom Shop de Gibson a réalisé pour le guitariste de Mastodon, Brent Hinds. Couleurs, équipement, style, tout est reproduit fidèlement pour cette version asiatique qui semble armée pour tout encaisser, y compris le gros, gros son !

Comme l’originale
Les fans de Brent Hinds ne seront pas lésés par cette Epiphone Flying V en édition limitée, tant la ressemblance avec la Gibson utilisée par l’artiste est flagrante. On retrouve la finition Sunburst Silver Burst ainsi que la plaque en V du cordier, les cordes traversantes et la tête élancée de 1958. Les microphones sont identiques à ceux du modèle américain, des Brent Hinds signature, produits par Lace. Ils ont un haut niveau de sortie et restent dynamiques. Ils permettent d’atteindre rapidement le crunch et de faire percer le son de la guitare sur de plus grosses saturations. Accorder plus grave l’instrument ne pose pas de problème particulier, d’autant que les mécaniques Grover contribuent à la bonne tenue de l’accord. Le manche est d’un gabarit assez imposant (de type 1958), ce qui change un peu des manches plus fins type 1960 que l’on retrouve fréquemment. C’est massif, confortable malgré tout, et cela procure une sensation de robustesse. En position debout, la guitare n’est pas très lourde et se place naturellement à l’horizontale. L’attitude rock et virile se trouve donc aussi dans la posture qu’induit cet instrument.

Une réussite sonore
Côté son, le bruit propre de l’électronique est particulièrement faible, ce qui est appréciable quand on pousse ensuite
 le niveau de gain. Le caractère de la guitare en acoustique se retrouve après amplification, à savoir que les attaques sont fermes et précises et les médiums clairs. Les résonances ont relativement peu de fluctuations fréquentielles et la décroissance du son est peu accidentée. Les rythmiques sont à la fois lourdes et bien placées dans le spectre car sans surcharge de grave. La rondeur du micro manche est ainsi très présente, mais ne bave pas. Le micro chevalet est plus nasal, avec une accentuation dans les haut-médiums qui s’entend immédiatement dès lors que l’on bascule d’un micro à l’autre. La sonorité de la guitare est un peu singulière en ce que l’on ne retrouve pas le côté un peu sale et rond que peuvent produire certains micros classiques de chez Gibson. Les 2 potentiomètres de volume et celui de tonalité fonctionnent très bien, avec une véritable course progressive qui change de la pauvreté du on/off que réservent souvent les instruments de cette gamme de prix. Cette Epiphone signature Brent Hinds est donc un bel instrument qui donne envie d’être jouée, secouée et martelée de coups de médiators grâce à une électronique et un équipement d’une qualité au-delà de toute attente. De plus, la finition Custom proprement réalisée donne à ce modèle le cachet qui vous convaincra encore davantage d’envoyer du lourd à ses côtés.
Benoît Navarret

Caractéristiques

  • Type : guitare électrique à corps plein
  • Corps : acajou
  • Manche : collé en acajou
  • Touche : ébène, 22 frettes, repères en forme de bloc
  • Diapason : 24 3/4 » (628 mm)
  • Chevalet : de type Tune-O-Matic avec cordes traversantes
  • Micros : 2 humbuckers Lace U.S.A. Brent Hinds Signature Hammer Claws
  • Mécaniques : Grover Rotomatics
  • Contrôle : 2 volumes, 1 tonalité, sélecteur à 3 positions
  • Origine : Corée
  • Prix : 819€
  • Distributeur : www.epiphone.com

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password