À LA UNE New

DOD BONESHAKER – La disto qui cogne en bas

Une saturation pensée pour les instruments les plus graves comme les baritones, les 7 et 8-cordes ou les basses, et qui se révèle à l’aise dans tous les registres.

Les pédales pour 7 et 8 cordes sont rares, et si Boss avec sa Metalcore, et Ibanez avec son SH7 nous font mentir, les guitaristes qui jouent dans le grave ne croulent pas vraiment sous le choix. C’est là que cette nouvelle DOD marque des points. Réalisée en collaboration avec la marque d’effets boutique Black Arts Toneworks, la Boneshaker a été étudiée pour gérer le bas du spectre de manière optimale. Testée avec une guitare (accordage standard en Mi), une Bass VI, une basse et une 8-cordes sur un combo à transistors de 15W, puis sur un stack à lampes de 100W (Marshall JCM900), et enfin en direct dans une console (avec émulation d’enceinte), elle a fait carton plein. Première force, son potard de Depth. Il permet de resserrer les graves et de rendre le son plus précis. Très pratique avec la 8-cordes pour les rythmiques les plus profondes. Second argument de poids, un égaliseur à 3 bandes paramétriques. Ce type d’égaliseur est relativement complexe, mais très efficace pour atténuer plusieurs plages sonores (et pas seulement pour augmenter certaines fréquences), ce qui permet de nettoyer votre son, plutôt que de le surcharger. Sa précision est redoutable, puisque c’est l’utilisateur qui choisit exactement la fréquence sur laquelle agir, ici grâce à des potentiomètres concentriques. Un succès dans tous les styles, et avec tous les instruments (à titre de comparaison, la Metal Zone de Boss et la TL-2 de Digitech n’ont que le médium paramétrique). Ainsi, le son est plus organique et moins froid qu’avec la majeure partie des saturations High Gain, souvent plus raides. C’est magique. Par ailleurs, si vous êtes plutôt portés sur l’accordage standard avec une six-cordes, la Boneshaker vous ravira tout autant. Elle permet de livrer un son plus gras, encore une fois via le réglage de Depth, qui vous aide à obtenir plus de grognement dans le grain, sans pour autant pousser le potard de Distortion à fond. Car cette disto est aussi à l’aise en High Gain qu’en Mid Gain, voire Low (aux portes du booster), grâce à sa redoutable égalisation on ne peut plus polyvalente. Un effet qui pourrait bien atterrir sur les pedalboards de tous les musiciens du même groupe.
Guillaume Ley

 

Caractéristiques

  • Type : saturation
  • Réglages : Distortion, Depth, Level, Low, Mid, High
  • Prix Public : 155€
  • Distributeur : www.stringsmusicimport.

 

Black Arts Toneworks

Derrière ce nom mystérieux se cache Mark Wentz, un artiste de l’effet boutique qui a lancé son affaire en 2010 dans la ville de Chattanooga (Tennessee). Il a trouvé le nom de sa marque alors qu’il fabriquait sa première pédale de fuzz, la Pharaoh, en écoutant du Black Sabbath. Depuis, il a réalisé un overdrive pour Scott Weinrich (The Obsessed, Saint Vitus, etc…) nommé Black Forest, et étoffé sa ligne d’effets. Aujourd’hui, le catalogue de Black Arts Toneworks comporte seize références. La spécialité de Wentz étant surtout la saturation, DOD s’est naturellement tourné vers lui pour la Boneshaker.

Blackarts_Black_Forest_1_1

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password

banner