À LA UNE New

DOC MUSIC STATION BLACKIE II, DARKBLUE II, DOC STORTION II – Le Doc se défoule

Doc Music Station, un
 des fabricants boutique made in France les plus 
en vue du moment (lire ici l’interview de Denis Herbert, le créateur de la marque), propose 3 couleurs de distorsion avec de nouvelles versions de ses Blackie,
 Dark Blue et Doc Stortion. Qualité et saturation
 sont au rendez-vous.

Après avoir largement exploré l’univers du Drive (on se souvient de la Lucy, réinterprétation de la Centaur) et de la Fuzz, voici donc 3 distorsions Doc, dans leur version II, c’est-à-dire avec un circuit revu et corrigé (moins de compression et un meilleur niveau de sortie) et dans un boîtier plus compact en aluminium, mais ne disposant plus d’alimentation par pile. Les composants employés sont de qualité et ça s’entend : pas un pet de souffle et un coup d’œil à l’intérieur révèle un vrai sérieux dans la réalisation. Seul l’autocollant brillant qui recouvre les pédales laisse un peu perplexe et ne sera sans doute pas du goût de tous…

Blackie II : la Rat augmentée
Rien à voir avec Clapton : Blackie II est une distorsion basée sur le chipset LM308 qui a fait la légende de la ProCo Rat, mais ici avec en plus un switch proposant 2 modes : silicium ou germanium. Le premier se montre plus agressif (avec un peu plus de niveau) quand le second se fait, en comparaison, plus rentré, plus « vintage ». Mais dans les 2 cas, le grain est épais, massif, avec un punch colossal (et une belle réserve de volume, la pédale intégrant un booster JFet en sortie). En plus des inévitables réglages de volume et de gain, on retrouve le fameux potard de filtre, très efficace, tenant lieu de tonalité, auxquels s’ajoute un réglage interne Color pour ajuster éventuellement le voicing de la pédale. Indubitablement, Blackie II est vilaine, mordante, et on peut aisément l’emmener dans des territoires Fuzz en poussant le taux de distorsion.

Dark Blue II et Doc Stortion II
Les 2 autres frangines sont plus conventionnelles et prévisibles, ce qui ne veut pas dire qu’elles manquent
de caractère. Les 2 proposent les classiques Dist/Level/Tone, ainsi que, là aussi, un mini-switch pour choisir entre 2 modes d’écrêtage : symétrique ou asymétrique. La 
Dark Blue II dispose ainsi d’une paire de diodes silicium en série de part et d’autre en symétrique, et avec une diode supplémentaire d’un côté en asymétrique. En ce qui concerne la
 Doc Stortion II, en revanche, le mode dit « symétrique » réalise en réalité l’écrêtage avec d’une part une LED et d’autre part une diode silicium et une diode germanium en série ; tandis que le mode « asymétrique » ajoute une diode silicium en série avec la LED. Les 2 sont relativement proches, dans un esprit heavy-blues/classic-rock/hard- rock, la bleue étant peut-être, comme son nom l’indique, un peu plus « dark ». Doc Music Station propose aujourd’hui une gamme étendue de saturations de qualité, reste à savoir laquelle (lesquelles ?) vous correspond(ent).
Marco Peter

Caractéristiques

  • Type : distorsion
  • Réglages : Disto, Level, Filter (Blackie II) – Disto, Level, Tone (Dark Blue II et Doc Stortion II)
  • Prix Public : 189€
  • Distributeur : https://docmusicstation.fr/fr/

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password