À LA UNE New

DIGITECH FREQOUT – Feedback utile, chaos maîtrisé

Comment faire d’un larsen d’ordinaire compliqué à maîtriser une véritable arme mélodique, qu’on provoque
 et qu’on gère du bout du pied ? Une question à laquelle DigiTech répond de manière flamboyante.

Depuis son retour en force dans le milieu de l’innovation (la redoutable Trio+, les excellentes Polara et Obscura), DigiTech marque les esprits à chaque nouvelle sortie. Il manquait le coup de grâce, celui qui assomme définitivement la concurrence. Celui-ci pourrait bien porter le nom de FreqOut, une pédale capable de générer un larsen maîtrisable, avec le volume de votre ampli réglé le plus bas possible (et même sans ampli si vous jouez au casque ou directement dans une interface numérique). Ça fonctionne et
 c’est réaliste ! Fini le son à blinde et la guitare collée à l’enceinte pour déclencher le fameux feedback tant désiré. La FreqOut peut fonctionner de 2 manières : continue (l’effet est activé une
 fois le footswitch enclenché) ou momentanée (en appuyant sur
 le footswitch le temps désiré, puis
 l’effet s’arrête si on relève le pied).
 Parfait comme choix suivant vos 
besoins (faire des nappes blindées d’ambiances ou au contraire
 ajouter un peu de sustain en fin
 de riff ). Les 2 réglages du 
haut sont ceux de Gain (en gros,
 le taux de feedback que vous voulez percevoir en plus de votre son non traité) et Onset (qu’on peut aussi appeler Swell puisqu’il s’agit de la vitesse à laquelle vous désirez entendre apparaître le feedback après avoir joué votre note). Chaque réglage est utile et efficace. Ce n’est que le début des belles surprises. Car la merveille de DigiTech laisse le choix entre plusieurs harmoniques (Sub, 1st, 2nd, 3rd, 5th, Nat Low, Nat High). Si les 2 dernières positions se rapprochent le plus d’un larsen naturel (et donc aléatoire et moins « mélodique », mais quelle joie que de composer avec le chaos), les autres sont de véritables harmoniques, qui rendent vos plans esthétiques avec un bruit toujours maîtrisé. Attention, pour que cela fonctionne parfaitement, placez votre FreqOut en début de chaîne d’effets, surtout avant les saturations. Sinon, vous n’obtiendrez que le son d’un harmoniseur plutôt plat et sans saturation. Pour ceux qui veulent pousser plus loin l’expérimentation, la marque américaine a ajouté un switch Dry On/Off. Vous pouvez donc n’utiliser que le son traité (au lieu du mix des 2), ce qui donne un effet d’archet impressionnant et rendra jaloux les possesseurs d’E-Bow. Loin d’être un gadget, la FreqOut est déjà un futur classique de DigiTech et une vraie innovation que votre serviteur s’en va acheter très rapidement.
Guillaume Ley

Caractéristiques

  • Type : Feedbacker
  • Connectique : 1 entrée, 1 sortie
  • Réglages : Gain, Onset, Sub, 1st, 2nd, 3rd, 5th, Nat Low, Nat High, Momentary (On/Off), Dry (On/Off)
  • Prix : 179€
  • Distributeur : www.laboitenoiredumusicien.com


À la recherche du larsen
DigiTech n’est pas le premier fabricant à avoir essayé de jouer avec le feedback à travers une pédale d’effet. Mais il est pour le moment le seul à avoir livré un produit aussi crédible. Boss s’était frotté à l’exercice avec sa DF-2 Super Feedbacker & Distortion (1984-1994), puis
 sa FB-2 Feedbacker/Booster sortie en 2011. Mais il s’agissait surtout d’une collection de filtres et de Boosters qui faisaient croire à un semblant de larsen sans vraiment convaincre. Fender s’était plus approché de la vérité en sortant la Runaway Feedback Pedal en 2012, réalisée en collaboration avec le créateur de logiciel Softube. Seulement ce modèle, présenté sous la forme 
d’une pédale d’expression (alimentée en 12V), offrait moins de sonorités que la FreqOut et était plus compliqué à maîtriser (il n’est plus produit aujourd’hui). Avec sa rangée de 
9 diodes, qui aide à avoir la vitesse à laquelle apparaît le larsen, son réglage Onset et son mode Momentary, l’effet de DigiTech n’a même pas besoin de pédale d’expression pour être maitrisé. Un must.

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password

banner