À LA UNE New

CORT KX508MS MARINA BLUEBURST – Huit pour tous !

Le géant asiatique s’attaque au marché du metal moderne avec une 8-cordes multi-diapason à la robe bleue du plus bel effet.

« Le djent n’est pas mort, il sent juste bizarre ». Voilà ce qu’aurait sans doute pu dire le regretté Frank Zappa en 2019 ! Malgré une légère perte de vitesse, les fabricants rivalisent d’ingéniosité pour proposer au plus grand nombre des options habituellement réservées aux instruments bien plus chers. Tout juste sortie du carton, la belle fait déjà forte impression : suivant la mode lancée il y a quelques années par Mayones
 et Ibanez, nous avons face à nous une table colorée laissant voir le dessin
 du bois, du plus bel effet. Le corps est constitué de deux parties en frêne avec un bookmatch correct de la
table (deux pièces tirées du
 même bois dont le veinage 
est bien aligné et symétrique 
à l’assemblage), en tout cas
 la pièce d’origine est belle. 
La table est en loupe de
 peuplier, un bois au fil chargé, souligné par la teinte qui part du bleu pour aller sur un vert tirant sur le jaune, vraiment sympathique. Le manche est en érable parcouru par deux renforts en amarante et coiffé d’une touche ébène. Celle-ci
 est surmontée de 24 frettes jumbos disposées en multi-diapason suivant 
un 28 pouces dans les graves jusqu’à
 un 26,5 dans les aiguës. La tension est optimale dans les graves sans avoir besoin de monter des cordes à plus fort tirant, les aiguës quant à elles se trouvent préservées en termes de tension et de sensation de jeu. Notons au passage
 une série de mécaniques à blocage ainsi qu’un kit de micro Fishman Modern Fluence qui se sont popularisés sur les guitares à gros son ces dernières années.

Les plus Cort sont les meilleures
La prise en main est celle qu’on peut attendre d’une 8-cordes très moderne, mention spéciale pour le set-up d’usine qui est tout à fait correct. Le multi-diapason est vraiment intéressant pour la restitution des fréquences, même si les riffs en single notes sur la corde de Fa dièse sont assez compliqués à passer quand on a pas de très longs doigts. 
Les micros ont une belle définition dans les graves sans être trop secs dans un registre plus lead. Le son clair est cristallin et corpulent en même temps, et on ira taquiner quelques lignes de basse sans difficulté. 
La seconde position activée par le Push/Pull situé sur le potentiomètre de tonalité est moins convaincante. On ressent une baisse drastique de volume plus qu’un véritable voicing supplémentaire. Le poids est médium, la guitare est consistante sans être trop lourde, et avec une bonne sangle on pourra à loisir déchaîner les enfers lors d’une répétition interminable. Cort réussit encore une fois le pari de proposer un instrument abordable dans un registre très technique. Nous avions déjà 
évoqué les avantages du multi-diapason dans le Guitar Part n°296 ; force est de constater que le système continue de faire ses preuves, puisqu’après un rapide temps d’adaptation le jeu du guitariste s’en trouvera enrichi et inspiré. La KX508MS MB à tous les atouts d’une guitare beaucoup plus chère tout en restant autour des 1 000 euros, ce qui en fera l’instrument de choix pour une guitare de back-up ou si on souhaite s’essayer à un instrument à la limite du haut de gamme à prix raisonnable.
Gaël Liger

Caractéristiques

  • Type : Solidbody

  • Corps : frêne
  • Table : loupe de peuplier
  • Manche : érable
  • Touche : ébène

  • Chevalet : pontets individuels
  • Micros : Fishman Fluence Modern
  • Mécaniques : Cort à blocage
  • Contrôles : volume, tonalité avec Push/Pull pour le voicing des micros
  • Origine : Indonésie
  • Prix : 1065€
  • Distributeur : www.lazonedumusicien.com

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password